Patrick Ouyé (Le COQ Sportif): « Pour des raisons de confidentialité… »


Patrick Ouyé, le directeur marketing du Coq Sportif, revient sur le processus qui a amené la marque française à lier son avenir aux Lions et aux Lionnes Indomptables.

Pourquoi avez-vous choisi la ville de Montpellier pour abriter la cérémonie de signature de ce contrat avec la fédération camerounaise de football ?

Le timing était serré, il fallait absolument faire vite pour que les Lionnes Indomptables puissent arborer avec fierté ce nouveau maillot lundi pour leur entrée en lice à la Coupe du Monde. Montpellier était l’endroit idéal puisqu’il s’agissait du camp de base de la sélection féminine. Pour les hommes, il faudra attendra la CAN en Egypte.

Pourquoi il a fallu du temps pour mettre en place cette cérémonie ?
Déjà, je vous rappelle que les équipes ont réalisé un petit exploit pour créer ces maillots en deux mois là où en général on peut mettre deux ans. On a vraiment priorisé la Fecafoot et on a dû changer tous nos processus de production pour coller à l’objectif. Il a aussi fallu faire preuve d’une grande créativité. Nous avons trouvé en face de nous un interlocuteur très réactif qui nous a facilité les choix. Je suis vraiment heureux du travail accompli, le défi était que la Fecafoot soit fière d’avoir une nouvelle marque et cela semble le cas. Mission accomplie.

Peut-on connaitre exclusivement les clauses de ce contrat ?

Pour des raisons de confidentialité inhérentes à ce type de contrat, je ne peux vous révéler les chiffres mais je peux vous dire que nous avons signé un bail de quatre ans avec la Fecafoot.

Habillez les Lions Indomptables est indéniablement un gros coup. Comment avez-vous procédé pour y parvenir dans un contexte où il yavait beaucoup de concurrence ?

Je ne vais pas vous révéler le contenu de nos discussions. Disons que la Fecafoot et Le Coq Sportif ont déjà eu une aventure commune par le passé et qu’il était donc assez évident que nous allions nous recroiser un jour. Ce jour est venu, cela n’a pas été facile et personne ne l’a caché mais je trouve que tout le monde a joué le meilleur jeu possible pour que chacun y trouve son compte. Aujourd’hui, je ne vois que des sourires sur les visages. Je dirais que le mariage a été lancé sur de bons rails.

Remplacer Puma qui est un équipementier d’envergure représente un grand défi pour vous, n’est-ce pas ?

Je ne parlerai pas de défi car malgré tout le respect que j’ai pour mes concurrents, je connais la valeur de notre marque, Le Coq Sportif. Nous sommes une petite entreprise par rapport aux géants autour de nous mais nous sommes assurément une grande marque. Nous n’avons rien à envier aux autres, je suis fier de représenter cette marque à travers le monde et aux travers des équipes comme le Cameroun.On espère écrire une belle et longue histoire avec les Lionnes et les Lions.

Quelle description faites-vous de ce nouveau maillot ?


D’abord, il est bon de rappeler que le maillot est le même pour les femmes et pour les hommes. Ensuite, je dirai que c’est un maillot au design des plus modernes et composé de matières qui garantissent confort, performance et modernité. On retrouver les couleurs traditionnelles panafricaines sur le côté gauche du maillot : une bande verte, rouge – avec l’étoile – et jaune vient parfaire la tenue. On peut également remarquer la présence de deux Lions sur le maillot. Ces deux têtes, présentes en sublimation ton sur ton sur le haut du maillot, étaient déjà là lorsque Le Coq Sportif était l’équipementier du Cameroun dans les années 80. C’est un maillot que l’on a voulu transgénérationnel pour qu’il fasse le lien entre les époques, celle de Roger Milla, de Samuel Eto’o et l’actuelle. Dans le dos, en filigrane, le Lion de 1982 rappelle que le Cameroun a eu ses heures de gloire devant le monde entier. On espère que ce rappel à l’histoire portera chance aux Lionnes et aux Lions.

Quand est-ce que les maillots seront disponibles au Cameroun et où peut-on les acheter ?

 
On a vraiment mis le paquet pour que ce soit les sportifs, les premiers concernés, qui soient servis en premier donc il faudra attendre quelques jours pour que la commercialisation soit effective. Au Cameroun, on devrait pouvoir trouver le précieux maillot d’ici une quinzaine de jours.

De notre correspondant à Montpellier
Yoann Palej

Please follow and like us:

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résultats

Cameroun3:0Comores

Classement

Rang PaysPts
1Maroc11pts
2Cameroun11pts
3Malawi5pts
4Comore5pts