Ligue 1: Stéphane Bahoken met fin à l’invincibilité du PSG

Le RC Strasbourg Alsace a infligé au Paris Saint-Germain sa première défaite de la saison en battant l’actuel leader de la Ligue 1 Conforama (2-1), lors de la 16e journée.

Au stade de la Meinau, un RC Strasbourg Alsace plein de courage et d’abnégation a régalé ses supporters en s’offrant le scalp du Paris Saint-Germain. Il n’y a plus d’équipe invaincue cette saison en Ligue 1 Conforama.

RCSA, promu héroïque

Comme à son habitude, le PSG confisquait le ballon face à des Strasbourgeois agressifs dans leur pressing. Poussés par leur bouillant public, les Alsaciens débloquaient le tableau d’affichage sur leur première occasion et devenaient ainsi la troisième équipe à ouvrir le score face aux Parisiens cette saison, après le Toulouse FC et l’OM. Sur coup franc, Liénard envoyait le ballon dans le dos de la défense parisienne. Bien démarqué, Da Costa s’appliquait et battait Areola, de la tête (1-0, 13e). Le club de la capitale s’installait dans le camp du RCSA mais peinait à amener le danger devant la cage adverse. Il finissait mieux la première période. Sur une action initiée par Neymar, Rabiot débordait sur la gauche de la surface et centrait vers Mbappé, qui fusillait Kamara à bout portant (1-1, 42e). Trois minutes plus tard, le jeune attaquant parisien éliminait son vis-à-vis sur la droite, avant de passer le ballon à Pastore. L’Argentin trouvait le poteau suite à une belle frappe en pivot, du pied gauche (45e). Les Strasbourgeois continuaient de gêner les Parisiens après la pause. Solide, le Racing tenait bon et reprenait même l’avantage. Sur un long dégagement, Da Costa déviait le ballon, de la tête, dans la course de Bahoken. L’attaquant s’échappait sur la droite et trompait Areola d’une frappe puissante dans un angle fermé (2-1, 65e). Le PSG faisait le siège du but strasbourgeois. Les joueurs de Thierry Laurey souffraient terriblement. Malgré la fatigue, ils se battaient jusqu’au bout et réalisaient un véritable exploit. Entré à la place de Kamara, blessé, Oukidja sortait un dernier ballon brûlant au bout du temps additionnel (90e+9).

Dans une superbe ambiance, le RC Strasbourg Alsace a offert un joli cadeau de Noël avant l’heure à ses supporters en devenant la première équipe à battre le Paris Saint-Germain cette saison, toutes compétitions confondues. Le RCSA, qui n’a perdu qu’une fois sur les neuf dernières journées, remonte à la 16e place. Strasbourgeois et Parisiens se retrouveront dans onze jours pour une revanche attendue, dans le cadre des 8es de finale de la Coupe de la Ligue.

Serie A: Nicolas Nkoulou signe son premier but avec Torino

Le défenseur camerounais aligne des performances remarquables depuis son arrivée en Série A.

La grande joie exprimée par Nicolas Nkoulou, défenseur camerounais après le but inscrit samedi face à Atalanta (1-1) n’est pas passé inaperçue. Il s’agissait de son premier but en Série A mais aussi le premier but inscrit par un camerounais dans ce championnat depuis mai 2015 et le but de Samuel Eto’o contre Empoli lorsque l’ancien capitaine des Lions Indomptables évoluait encore sous les couleurs de la Sampdoria de Gènes.

Le but de Nico est intervenu à la 45ème minute où il place une tête rageuse sur un corner venu du coin gauche de la défense adverse. Un but qui est comme la cerise sur le gâteau pour un joueur en pleine renaissance depuis son arrivée en Italie l’été dernier. Titulaire indiscutable dans l’axe de Torino, Nkoulou a déjà livrés 15 rencontres, les unes aussi  irréprochables que les autres. Des performances qui tranchent radicalement avec celles auxquelles il avait habitué le public lors de ses deux dernières saisons en Ligue 1.

Même si le Torino concédait l’égalisation par la suite (Josip llicic 54ème), cette réalisation de l’ancien marseillais a permis à son équipe de gagner un précieux point. Il est 11ème au classement avec 20 points.

Premier League: Choupo-Moting renoue avec les filets

Le lion indomptable a ouvert le score face à Brighton de Gaétan Bong, à l’occasion du match en retard de la 12ème journée de Premier League.

Muet depuis le 9 septembre 2017 et son doublé face à Manchester United (2-2), Eric-Maxim Choupo-Moting a retrouvé ses sensations de buteur lundi, en clôture de la 12ème journée de Premier League face à Brighton de Gaëtan Bong.

Le Lion indomptable, ancien sociétaire de Schalke O4 qui est monté en puissance au fil des minutes dans le match  a ouvert le score à la 28ème minute. Servi en profondeur par Shaqiri, il prend le dessus sur   deux défenseurs adverses avant de fusiller le gardien. Après avoir mené par deux fois au score, l’attaquant camerounais en manque de réussite et ses coéquipiers ont finalement concédé le nul (2-2). Un deuxième score de parité consécutif après celui concédé à la maison face à Leicester.

Lions indomptables: Les vérités de Christian Bassogog

Le meilleur joueur de la Coupe d’Afrique des Nations Gabon 2017 a donné une conférence de presse le mercredi 15 novembre 2017 à Douala pour dresser le bilan de sa première saison en Chine et ses 12 premiers mois chez les Lions Indomptables. Quelques déclarations fortes du joueur du club chinois de Henan Jianye plus que satisfait de sa saison (10 buts, 7 passes décisives en club)

Sur le choix d’aller en Chine

Par rapport à ma signature en Chine, je pense que j’ai fait confiance à mes agents et ils savent ce qu’il y a de mieux pour moi. Je ne dirai pas que c’est un mauvais choix. Je n’ai pas eu de pression. Je vais en Chine parce que mes agents y ont vu une bonne opportunité. J’ai fait un bon parcours cette saison. Mais l’Europe n’est pas exclue. Je peux toujours y revenir à tout moment. Concernant la visibilité, si un joueur à de belles performances en club, je crois qu’il peut être sollicité partout. Donc je ne pense pas qu’en allant en Chine je ne pourrai plus jouer ailleurs. C’est Dieu qui a voulu que j’y aille. Chacun de nous a souvent besoin de prendre un recul pour réfléchir… J’ai reçu des propositions de certains clubs européens que je ne souhaite pas dévoiler parce que je suis encore sous contrat avec mon club.

Sur la nature de sa relation avec Hugo Broos

J’ai de très bonne relation avec Hugo Broos. Par rapport à sa déclaration à mon sujet, (après le match Cameroun vs Nigeria (1-1), dans le cadre du 3e tour des éliminatoires de la Coupe du monde Ndr), je pense que c’est un moyen pour lui de me motiver parce que j’ai été fait le meilleur joueur de la CAN2017 et il y a plusieurs personnes qui comptent sur moi, qui attendent que je fasse la différence. Je ne crois pas qu’il voulait à travers cette affirmation m’insulter, ou faire autre chose, c’était une façon pour lui de me booster le moral. Et je crois qu’il a bien fait de le faire. Si les journalistes pensent qu’un coach peut faire du mal à son joueur, je pense que sur ce point, vous vous trompez. Il veut juste que le joueur donne le meilleur de ce qu’on attende de lui.

Sur sa récente indisponibilité face à la Zambie

Ma blessure est en train de s’améliorer et je pense revenir très bientôt. Je suis en vacances pour l’instant et je vais en profiter pour me soigner.

Sur ses dernières performances peu reluisantes en sélection

Je pense que tout joueur a besoin de se remettre en question à un moment donné. Il y a plusieurs personnes qui attendent beaucoup de moi, le Cameroun aussi, et j’aimerai leur dire que l’année prochaine je reviendrai plus fort.

Sur la non-qualification du Cameroun pour le Mondial 2018

Je regrette que le Cameroun ne soit pas qualifié, tous les joueurs du monde rêvent de jouer la Coupe du Monde, et c’est un regret que le Cameroun en tant que champion d’Afrique, ne soit pas qualifié.

Sur les tickets d’accès au Stade qu’il avait récemment promis aux supporters des Lions Indomptables

Je ne pense pas que j’ai à me racheter, encore moins après la déclaration de l’entraîneur national. Si j’ai promis les billets aux Camerounais, c’était juste pour qu’ils viennent soutenir l’équipe après la défaite concédée face au Nigeria et nous encourager à avoir un moral solide pour remporter le match. Donc, mon geste était tout simplement pour attirer les supporters.

 

Turquie: Eto’o signe un doublé et relance Antalyaspor

Le buteur camerounais de 36 ans a offert la 3ème victoire de la saison à son équipe.

Samedi, Antalyaspor recevait Karabükspor pour le compte de la 11ème journée de la Super Lig. Mal embarqué depuis quelques temps, le club a renoué avec le succès grâce à un doublé (4e et 65e) de son capitaine, l’attaquant camerounais Samuel Eto’o Fils.

L’ancien numéro 9 des Lions Indomptables totalise désormais cinq buts en championnat. Cette victoire permet à Antalya de s’offrir une bouffée d’oxygène au classement en remontant à la 14ème place avec 12 points en 11 matches. Ils ont quatre points de plus que les trois clubs relégables. Et un bilan peu satisfaisant de 3 victoires, 3 nuls et 5 défaites en championnat.

Portugal: Aboubakar enchaine

L’attaquant camerounais a inscrit son 9ème but de la saison.

Samedi, à l’occasion de la 11ème journée de la Liga portugaise, Aboubakar Vincent a encore fait parler la poudre. Samedi, lors de la réception de Belenenses, l’attaquant camerounais a inscrit le deuxième but de son équipe à la 90ème minute pour une victoire 2-0 des Dragons. Hector Miguel Herrera avait ouvert la marque à la 42ème minute. C’est le 9ème but de l’attaquant camerounais en championnat et son 15ème toutes compétitions confondues depuis le début de la saison.

Il s’agissait samedi du dixième succès en 11 journée pour le FC Porto qui caracole en tête de la Liga avec 31 points sur 33 possibles. Aboubakar Vincent quant à lui est le deuxième meilleur buteur de la Liga avec 9 réalisations, 3 de moins que le leader Jonas Gonçalves Oliveira de Benfica. Mais à la différence du camerounais  (0 penalty tiré), le buteur brésilien compte quatre penaltys transformés parmi ses buts.

Chine: Grâce à Moukandjo, Jiangsu assure son maintien

Le 8ème et dernier but en championnat pour le capitaine des Lions Indomptables a été salvateur pour son club.

Jiangsu Sunning FC ne sera pas relégué en division inférieure. Le club de la Chinese Super League a assuré son maintien à l’issue de la dernière journée du championnat disputée le samedi 4 novembre 2017 sur la pelouse du Shanghai SIPG FC. Cette opération a été rendue possible grâce au capitaine des Lions Indomptables Benjamin Moukandjo qui a offert la victoire à son club à la 86ème minute, en inscrivant le but du 3 à 2.

Arrivée en Chine au mois de juillet en provenance du FC Lorient relégué en Ligue 2, Benjamin Moukandjo aura largement contribué à la survie de cette équipe qui avait très mal débuté le championnat. Le capitaine des Lions Indomptables a enchainé des buts salvateurs (8 buts). Jiangsu termine le championnat à la 12ème place sur 16 avec 32 points.

C1: Aboubakar brille avec une passe décisive

Grâce à la victoire du FC Porto sur le RB Leipzig (3-1) le club de l’attaquant camerounais a pris une sérieuse option pour la qualification au prochain tour.

Mercredi soir, le FC Porto recevait le RB Leipzig pour le compte de la quatrième journée de la phase de poules de la Ligues des champions de l’UEFA. Et les dragons battus à l’aller (2-3) en terre allemande ont réussi à prendre leur revanche, s’imposant sur le score de 3 buts à 1.

Malgré ce score confortable, Aboubakar Vincent qui a pourtant beaucoup brillé dans la partie n’a pas inscrit son quatrième but dans cette compétition. Il s’est tout de même contenté d’une passe décisive, un caviar délivré à Maximiliano Pereira pour le troisième but (90e). Herrera (13e), Danilo Pereira (61e) avaient déjà inscrit les deux premiers but d’un FC Porto dominateur d’un bout à l’autre du match. Timo Werner a inscrit l’unique but de Leipzig à la 48ème minute.

Cette victoire met le club portugais à deux doigts de la qualification pour les huitièmes de finale. Classé deuxième du groupe G avec 6 points, ils ont deux longueurs de plus que leurs adversaires du soir et 4 de plus que l’AS Monaco, dernier du groupe qui a arraché le nul (1-1) sur le terrain du leader Besiktas (10 points).

CAF Aiteo Awards : Quelles chances pour Aboubakar, Bassogog et Ondoa?

 

Les trois lions indomptables font partie des 30 nominés au titre de meilleur joueur africain de l’année. Le vainqueur sera dévoilé le 4 janvier 2018 à Accra au Ghana.

Qui succédera à l’Algérien Riyad Marhez au titre de meilleur joueur africain de l’année? Le verdict sera connu le 4 janvier 2018 à l’occasion des CAF Aiteo Awards prévus à Accra au Ghana.

En attendant, la Confédération africaine de football vient de rendre publique la liste des 30 nominés à cette prestigieuse récompense. Vainqueur de la dernière Coupe d’Afrique des Nations au Gabon au début de l’année, le Cameroun est représenté dans cette liste par trois de ses ambassadeurs à savoir: Aboubakar Vincent, auteur du but victorieux du Cameroun en finale  face à l’Egypte, Fabrice Ondoa, meilleur gardien de la compétition et Christian Bassogog, meilleur joueur de la CAN 2017.

 » Les vainqueurs seront connus après diverses phases de votes impliquant les sélectionneurs nationaux ou directeurs techniques nationaux des 54 associations membres de la CAF, les membres de la Commission technique et du développement et un panel d’experts médias et consultants TV », explique la confédération africaine de football dans un communiqué.

Christian Bassogog

Aboubakar parmi les favoris

Auteur d’un début de saison phénoménal sous les couleurs du FC Porto avec déjà 14 buts inscrits en 13 matches, Aboubakar Vincent qui était déjà bon la saison dernière avec Besiktas (18 buts en 36 matches de championnat et  Coupes européennes) s’impose parmi les favoris. Quant à Christian Bassogog, le titre de meilleur joueur de la CAN décroché au Gabon devrait aussi peser lourd dans son dossier. Tout comme son excellente première saison en Chine où il a les statistiques les plus intéressantes parmi les joueurs africains et européens de ce championnat (10 buts et 7 passes décisives). S’il a été très bon à la CAN, le manque de compétition en club ne saurait plaider en faveur de Fabrice Ondoa.

ondoa lions indomptables du cameroun

Fabrice Ondoa

Les joueurs camerounais auront en face des concurrents sérieux tels que: le gabonais Pierre Emerick Aubameyang, le sénégalais Sadio Mane, l’ivoirien Jean- Michel Seri, le sénégalais Keita Balde ou le burkinabé Bertrand Traore. Riyad Mahrez, le vainqueur de la dernière édition ne fait pas partie des 30 nominés, ses performances ayant connu une chute drastique ces derniers temps.

La liste des nominés

Nominés Joueur africain de l’année

  1. Ali Maaloul (Tunisie & Al Ahly)
    2. Bertrand Traore (Burkina Faso & Lyon)
    3. Cédric Bakambu (RD Congo & Villareal)
    4. Christian Atsu (Ghana & Newcastle)
    5. Christian Bassogog (Cameroun & Henan Jianye)
    6. Denis Onyango (Ouganda & Mamelodi Sundowns)
    7. Eric Bailly (Côte d’Ivoire & Manchester United)
    8. Essam El Hadary (Egypte & Al Taawoun)
    9. Fabrice Ondoa (Cameroun & Sevilla)
    10. Fackson Kapumbu (Zambie & Zesco)
    11. Jean Michel Seri (Côte d’Ivoire & Nice)
    12. Junior Kabananga (RD Congo & Astana)
    13. Karim El Ahmadi (Maroc & Feyenoord)
    14. Keita Balde (Sénégal & Monaco)
    15. Khalid Boutaib (Maroc & Yeni Malatyaspor)
    16. Mbwana Samata (Tanzanie & Genk)
    17. Michael Olunga (Kenya & Gérone)
    18. Mohamed Salah (Egypte & Liverpool)
    19. Moussa Marega (Mali & Porto)
    20. Naby Keita (Guinée & RB Leipzig)
    21. Percy Tau (Afrique du Sud & Mamelodi Sundowns)
    22. Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon & Borussia Dortmund)
    23. Sadio Mane (Sénégal & Liverpool)
    24. Thomas Partey (Ghana & Atletico Madrid)
    25. Victor Moses (Nigeria & Chelsea)
    26. Vincent Aboubakar (Cameroun & Porto)
    27. William Troost-Ekong (Nigeria & Bursaspor)
    28. Yacine Brahimi (Algérie & Porto)
    29. Youssef Msakni (Tunisie & Al Duhail)
    30. Yves Bissouma (Mali & Lille)

Nominés Joueur de l’année basé en Afrique

  1. Achraf Bencharki (Maroc & Wydad Athletic Club)
    2. Ahmed Fathi (Egypte & Al Ahly)
    3. Alkhaly Bangoura (Guinée & Etoile du Sahel)
    4. Ali Maaloul (Tunisie & Al Ahly)
    5. Aristide Bance (Burkina Faso & Al Masry)
    6. Ayman Majid (Maroc & FUS Rabat)
    7. Aymen Mathlouthi (Tunisie & Etoile du Sahel)
    8. Ben Malango (RD Congo & TP Mazembe)
    9. Dean Furman (Afrique du Sud & Supersport United)
    10. Denis Onyango (Ouganda & Mamelodi Sundowns)
    11. Elsamani Saadeldin (Soudan & Al Merreikh)
    12. Fackson Kapumbu (Zambie & Zesco)
    13. Fawzi Chaouchi (Algérie & MC Alger)
    14. Geoffrey Serunkuma (Ouganda & KCCA)
    15. Jeremy Brockie (Nouvelle-Zélande & Supersport)
    16. Junior Ajayi (Nigeria & Al Ahly)
    17. Karim Aouadhi (Tunisie & CS Sfaxien)
    18. Mohamed Meftah (Algérie & USM Alger)
    19. Mohamed Ounnajem (Maroc & Wydad Athletic Club)
    20. Muaid Ellafi (Libye & Ahly Tripoli)
    21. Nasr Eldin Ahmed (Soudan & Hilal Obeid)
    22. Oussama Darfalou (Algérie & USM Alger)
    23. Percy Tau (Afrique du Sud & Mamelodi Sundowns)
    24. Sabelo Ndzinisa (Swaziland & Mbabane Swallows)
    25. Saber Khalifa (Tunisie & Club Africain)
    26. Saladin Said (Ethiopie & Saint George)
    27. Sylvain Gbohouo (Cote d’Ivoire & TP Mazembe)
    28. Tady Etekiama (RD Congo & AS Vita)
    29. Taha Yassine Khenissi (Tunisie & Esperance)
    30. Tarek Hamed (Egypte & Zamalek)

 

Premier League – Choupo Moting: Deux buts, puis plus rien!

Après son doublé à la quatrième journée face à Manchester United (2-2), l’attaquant camerounais de 28 ans court toujours après son troisième but de la saison.

En déplacement sur la pelouse de Watford, samedi, 28 novembre 2017 à l’occasion de la 10ème journée de Premier League, Stoke City et Eric Maxim-Choupo Moting ont ramené une précieuse victoire (1-0) après une mauvaise série de deux défaites consécutives. L’unique but de la partie a été signé Fletcher, à la 16ème minute.

L’attaquant camerounais qui a participé à toute la rencontre, une fois de plus n’a pas eu de réussite. Tout au contraire, il a écopé de son premier avertissement de la saison. Depuis le doublé réalisé le 9 septembre 2017 face à Manchester United (2-2) à l’occasion de la quatrième journée du championnat, l’ancien buteur de Shalke 04 court toujours après son troisième but en championnat. Et ce n’est pas faute d’avoir eu du temps de jeu. Il a été titularisé 9 fois en dix matches pour 828 minutes jouées.

Naufrage collectif

Même s’il abat un travail phénoménal sur le front de l’attaque, son manque de réussite pèse sur le club qui occupe seulement la 14ème position en Premier League avec 11 points, soit 17 de moins que le leader Manchester City. A sa décharge, il faut noter qu’il ne fait pas pire que les autres attaquants de son équipe qui n’a marqué que 11 buts depuis le début du championnat pour 20 encaissés. L’ancien madrilène  Jese prêté par le Paris Saint Germain par exemple,  n’a marqué  qu’une fois en 7 matches.  L’international sénégalais Mame Biram Diouf est d’ailleurs son seul coéquipier ayant déjà fait trembler les filets plus que lui (3 buts). Le buteur camerounais ne lâche rien. Il saura certainement se réveiller avec l’ensemble de l’équipe. Le match de la 11ème journée prévue samedi, 4 novembre 2017  à domicile face à Leicester s’avère déjà décisif pour Stoke qui tentera d’enchainer. Et son attaquant camerounais, de retrouver une nouvelle fois, le chemin des filets.