Ligue 1 : Clinton Njie porte provisoirement l’OM à la 2e place

L’attaquant camerounais, auteur d’un but et d’une passe décisive, a porté l’OM, victorieux de Strasbourg mardi (2-0), à la deuxième place du classement.

Germain ou Mitroglou ? Mitroglou ou Germain ? Depuis le début de saison, Marseille se déchire sur l’identité de l’attaquant à aligner à la pointe de son équipe. Mais, mardi, face à Strasbourg, le Français s’est surtout illustré pour un pénalty manqué, tandis que le Grec, touché aux adducteurs, n’a même pas pu aller au bout de son échauffement. Et le débat, une fois de plus, n’a guère avancé…

Pour se sortir d’un petit bourbier contre les Alsaciens, l’OM a donc dû s’en remettre à un troisième larron : Clinton Njie. Entré à la 67e, le Camerounais a d’abord ouvert le score (80e) avant de servir idéalement Payet quelques minutes plus tard (87e), et Marseille a gagné 2-0. Le voilà donc à 6 buts en 11 apparitions de Ligue 1, pour un ratio meilleur que Depay, Malcom… ou Mbappé.

Un joueur bourré de paradoxes

« Clinton est toujours bien au niveau des stats, rappelle Payet. Là, on l’a vu revenir de vacances affûté. On dit souvent que la différence peut venir du banc, il l’a prouvé. Malheureusement, on aura toujours des pépins, des blessés, alors c’est bien de pouvoir compter sur tout le monde. » Le problème, justement, c’est qu’on ne sait pas toujours si on peut compter sur Njie. L’ancien Lyonnais est ce genre de joueur qu’on a parfois du mal à prendre au sérieux, capable de tenter un horrible kung-fu sur l’un de ses premiers ballons et d’exaspérer le virage sud, puis d’ajuster le gardien strasbourgeois d’une volée à l’équilibre parfait sur le suivant.

A l’entraînement, c’est pareil, dit-on au club. Ange le lundi, démon le mardi. Un paradoxe sur pattes, un mystère. Aussi parce que l’intéressé n’apporte pas beaucoup de réponses. Mardi, en sortant des vestiaires, Njie n’a lâché aux journalistes qu’un petit clin d’oeil malicieux, avant de disparaître tel Zorro dans la nuit marseillaise. On ne sait pas trop ce qu’il a pensé de sa prestation, on ne sait pas trop s’il se satisfait de son rôle de doublure, ni ce qu’il envisage de faire l’été venu, alors que plusieurs clubs, dont le Spartak Moscou, auraient fait part de leur intérêt.

Garcia, lui, a arrêté de se poser des questions. « On sait tous qu’on ne peut pas faire la saison qu’avec trois attaquants titulaires. Clinton, il est là, il est à fond », s’est satisfait le coach. Et grâce à lui, l’OM figure ce mercredi matin à la 2e place du classement.

 

Fiche technique

MARSEILLE 2 – STRASBOURG 0

Mi-temps 0-0. Spectateurs : 38 099. Arbitre : R. Buquet.

Buts : Njie (80e), Payet (87e).

Avertissements : OM : Rami (38e), Zambo Anguissa (77e) ; Strasbourg : Gonçalves (30e), Aholou (61e), Martin (83e).

MARSEILLE : Mandanda – Sarr, H. Sakai, Rami, Abdennour – Thauvin, Zambo Anguissa, Sanson (Njie, 67e), Luiz Gustavo (cap.), Ocampos (Payet, 56e) – Germain (Bedimo, 85e). Entr. : Garcia.

STRASBOURG : Oukidja (Bonnefoi, 89e) – Foulquier, Koné (cap.), Martinez, Lala – Gonçalves, Aholou, Martin – Da Costa (Saadi, 82e), Bahoken (Terrier, 73e), Sacko. Entr. : Laurey.

Avec le Parisien

Contretemps: Nouhou Tolo bloqué au Cameroun après avoir perdu son passeport

Le défenseur camerounais est pourtant attendu en club (Seattle Sounders) pour reprendre du service.

Nouhou Tolo, défenseur camerounais de Seattle Sounders était attendu depuis hier aux Etats-Unis. Mais le joueur  qui était vacances au Cameroun n’a pu regagner le pays de l’oncle Sam, la faute à son passeport qu’il ne retrouve pas dans ses affaires.

«Il ne comprend pas lui-même ce qui s’est passé. Il sait que c’est depuis hier lundi 15 janvier qu’il n’a plus vu son passeport. Il devait justement prendre l’avion hier. Il est à la recherche de ce précieux document alors qu’il est attendu aux Etats-Unis pour ses activités socio-professionnelles» explique un proche du joueur à nos confrères de Cameroon-info.net.

L’ancien sociétaire de Rainbow de Bamenda est bloqué à Douala, sa ville natale. Une situation inquiétante pour le joueur de 21 ans convoqué pour la première fois chez les Lions séniors au mois d’août 2017 pour disputer le match des éliminatoires du Mondial Russie 2018 face au Nigéria. Il pourrait rater la reprise des entrainements de Seattle Sounders.

Ligue 1: Toko Ekambi savoure son 10ème but

Le Lion indomptables a permis à Angers de ramener un nul important (1-1) de Lyon.

En déplacement dimanche soir sur le terrain de l’Olympique lyonnais pour le compte de la 20ème journée de Ligue 1, Angers et Toko Ekambi ont réalisé une belle opération en ramenant le point du match nul.

C’est le Lion indomptable actuellement dans le viseur de plusieurs clubs de Premier League qui a ouvert le score dans cette partie en transformant un penalty dès la 14ème minute. Il signait son 10ème but en championnat, celui qui lui permet d’occuper le 6ème rang au classement des artificiers.

L’Olympique lyonnais est revenu au score en seconde période grâce à une réalisation de Fekir (1-1). Avec 19 points, Angers est 18ème au classement. Une position qui ne reflètent pas les hautes performances de son buteur.

Performances: Aboubakar-Marega, deuxième meilleur duo d’attaque d’Europe

Seule la paire Cavani-Neymar a fait mieux que le duo d’attaque du FC Porto.

Opta vient d’actualiser son classement des meilleurs duos d’attaque d’Europe. Rendu à cette date, le duo Aboubakar-Marega apparaît comme la deuxième paire la plus performante avec 28 buts marqués au total par le camerounais et le malien (14 chacun). Seul le duo Cavani-Neymar (30 buts) a fait mieux.

le top 10

 

OM: Luiz Gustavo encense Zambo Anguissa

Dans un entretien accordé jeudi à La Provence, le milieu de terrain de l’OM Luiz Gustavo souligne les énormes progrès réalisés par son partenaire camerounais Zambo Anguissa dans l’entrejeu.

Quand le patron a parlé… Il n’a pas fallu beaucoup de temps à Luiz Gustavo pour s’imposer comme le grand patron dont l’Olympique de Marseille avait besoin. Performant, autoritaire et décisif, le Brésilien tire ses équipiers vers le haut. Et se réjouit de leurs progrès. « Il n’y a rien de plus intéressant ni de plus excitant que de voir un joueur qui augmente son niveau dans la saison, qui s’améliore avec le temps », confie-t-il ce jeudi dans un entretien accordé ce jeudi à La Provence.

« Il est pratiquement devenu indispensable »

Relancé sur ce sujet, l’ancien joueur de Wolfsbourg a pris comme exemple le Camerounais de 22 ans, Zambo Anguissa. « Quand je suis arrivé, il y avait trois joueurs dans le même rôle avant lui : Max (Lopez), (Morgan) Sanson et moi-même. Frank était la quatrième option. Du temps est passé et il est pratiquement devenu indispensable, il joue très bien, est très jeune, a beaucoup de talent. Il a bien développé son jeu. (…) Je suis également très heureux de jouer avec Max et Sanson. Notre relation est toujours aussi bonne ; mieux, elle ne fait que s’accroître. »

Par  Rmcsport.bfmtv.com

OM: Henri Bedimo peut-il revenir au premier plan?

« Le départ de Patrice Evra lui ouvre un petit couloir »

Sa dernière apparition à l’équipe première de l’Olympique de Marseille remontait au 5 juillet 2017. Mais Henri Bedimo est réapparu sur la feuille de match de Rudy Garcia dimanche en Coupe, face à Valencienne (1-0). Le latéral gauche camerounais est resté sur le banc de touche durant toutes les 90 minutes. Sa présence sur la feuille est néanmoins  vue comme un signe encourageant pour un joueur qu’on a plus vu avec la réserve ces derniers temps.

Il a longtemps figuré dans la liste des indésirables du club. Mais le départ de Patrice Evra suite au coup de pied qu’il avait asséné à un supporter olympien en marge d’un match de l’Europa League contre les portugais de Guimaraes (défaite de Marseille à l’extérieur 0-1) a laissé un peu de chance au joueur camerounais. « Cela lui a ouvert un petit couloir. Evra était sur le départ et on sait tous le problème qu’il a eu avec le club. Son comportement envers les supporters« , explique notre consultant Yves Tchamadeu.

Concurrence

Mais le défenseur camerounais ne pourrait que se contenter de quelques présences sur la feuille de match,  étant donné la taille de son principal concurrent. « On sait que Bedimo sort d’une longue blessure qui l’a vraiment écarté des terrains. Donc, revenir en forme et retrouver une place de titulaire, ça va être compliqué surtout qu’il y a le jeune Jordan Amavi qui est actuellement titulaire dans cette équipe au poste de latéral gauche. Il a déjà disputé 17 matches en championnat et il a une expérience et une  maturité précoces puisqu’il part d’Aston Villa pour Marseille. Il a la confiance du coach et donc, ce n’est pas facile pour Bedimo de retrouver une place de titulaire« , analyse Tchamadeu.

 » Il reste aussi que, nuance-t-il, Bedimo c’est un joueur d’expérience, qui a des qualités atypiques en tant que latéral parce qu’il joue pratiquement sur la ligne et sait avoir un apport offensif de qualité…« .  La dynamique positive que traverse Marseille en ce moment sans lui est un autre facteur pouvant limiter les chances de Bedimo de revenir à un rôle de premier plan au sein de cette formation.

Portugal: Vincent Aboubakar marque son 14ème but en championnat et maintient Porto en tête de la Liga

Le FC Porto a assuré un succès capital (4-2) face à Vitoria Guimaraes.

Après les succès de ses deux principaux concurrents à savoir: le Benfica et le Sporting plus tôt dans la soirée, le FC Porto n’avait pas droit à l’erreur dimanche lors de la réception de Vitoria Guimaraes pour le compte de la 17ème journée de la Liga. Aboubakar Vincent et sa bande ont pourtant mal débuté la rencontre en concédant l’ouverture du score à la 22ème minute, sur un but signé Raphael Dias Belloli.

Les visiteurs réussiront à maintenir cet avantage au score jusqu’à la pause. Les Dragons ne parviendront à rétablir l’équilibre qu’à la 57ème minute grâce à Vincent Aboubakar dont le compteur affiche désormais 14 réalisations en championnat. Le buteur camerounais a montré la voie à ses coéquipiers de l’attaque, notamment Yacine Brahimi buteur à la 62ème minute et Moussa Marega, auteur d’un doublé (79e et 83e).

Les visiteurs ont réduit l’écart (4-2) grâce à Heldon Augusto Almeida Ramos à la 88ème minute. Trop tard pour empêcher ce 14 succès (en 17 matches) du FC Porto en championnat. Les Dragons restent leader de la Primera liga avec 45 points, soit deux de plus que le Sporting et à 5 longueurs de Benfica.

Montpellier: La rude concurrence qui attend Oyongo Bitolo

Le défenseur des Lions indomptables n’aura pas la tâche aisée face à Jérôme Roussillon qui connait un début de saison époustouflant.

Arrivé au terme  de son contrat  avec le club canadien d’Impact de Montréal, le défenseur camerounais Oyongo Bitolo vient de rejoindre le Montpellier Hérault, en Ligue 1 en France. En signant chez le champion de France 2012, l’ancien arrière gauche de Coton Sport de Garoua réalise un rêve: celui de jouer en Europe. « Quand l’occasion s’est présentée, je l’ai saisie. Montpellier est le club qui m’a fait confiance, qui m’a sollicité. Depuis un an, ils me suivent. Je pense que c’est un club dans lequel je peux m’épanouir et donner le meilleur de moi-même« , a-t-il indiqué dans une interview accordée à Cameroon Tribune.

Après trois années passées en Amérique du Nord, l’ancien joueur du New York Red Bulls a ainsi l’occasion de donner « un nouveau sens » à sa carrière footballistique. Le Camerounais pour ses débuts chez les héraultais devrait cependant se frotter à une rude concurrence sur le couloir gauche où Jérôme Roussillon règne en maître depuis bientôt trois saisons. Il est vrai que le défenseur français de 25 ans, titulaire incontesté est annoncé sur le départ d’ici la fin de la saison. Le Lion indomptable souffrira logiquement d’attendre la saison prochaine pour espérer s’arroger une place de titulaire au sein de cette formation. A moins qu’il ne crée la surprise en ravissant très tôt la vedette au natif de Sarcelles qui a qui a disputé 15 matches à la phase aller du championnat pour deux buts marqués et deux passes décisives.

Mercato : Gaël Ondoua la nouvelle attraction de Zorya

Le milieu de terrain camerounais 22 ans, va connaitre son baptême de feu dans un championnat de première division autre que la Russie dès février 2018.

Le natif de Yaoundé, qui évoluait la saison dernière au Danemark vient de signer un contrat de 2ans avec le club ukrainien de Zorya Luhansk (D1). Une équipe ambitieuse située dans la capitale Kiev, et qui joue ces dernières années le haut du tableau en championnat.

Gaël Ondoua, a passé une moitié de saison sans véritablement etre compétitif, suites à quelques bobos et surtout aux choix sportifs qu’il a voulu donné à sa carrière.  Une orientation qui devrait lui ouvrir à plusieurs grands challenges avec son nouveau club.

Zorya, était en Europa League cette saison. Et le jeune milieu de terrain, convaincu par le projet du club se dit « confiant  et heureux de retrouver un club d’un tel niveau avec des ambitions européennes». Et évidemment un temps de jeu, qui pourra lui permettre de s’épanouir dans cette marge de progression indéniable qu’il a amorcé.

En D2 il y a encore 7mois, Gaël arrive donc à Kiev pleins d’espoirs, et surtout avec beaucoup d’humilité pour continuer d’apprendre tout en mettant son génie au service de toute l’équipe. Il fera connaissance avec le public de Zorya en janvier prochain.

Une occasion qui lui permettra également de rencontrer le staff technique du club et ses nouveaux coéquipiers avant de s’embarquer pour un stage de 15 jours en Turquie.

Lions indomptables: Bahoken observe encore

Le natif de Grasse (France), 25 ans aiguise des appétits depuis qu’il a infligé au Paris Saint Germain sa première défaite de la saison samedi dernier.

Auteur du but victorieux du Racing Club de Strasbourg (2-1) face au Paris Saint Germain à l’occasion de la 16ème journée de Ligue 1, Stéphane Bahoken est depuis sous les feux des projecteurs. L’homme qui a permis à Neymar et ses coéquipiers de s’incliner pour la première fois depuis le début de la saison se souviendra de cet exploit toute sa vie. Un but en or qui fait augmenter sa côte et aiguise des appétits, notamment celui du Cameroun.

Mais le joueur de 25 ans reste indécis quant à l’idée de rejoindre la sélection tricolore. «La sélection du Cameroun… on verra. C’est vrai que mon père (Paul Bahoken, Ndlr) veut que je joue pour l’équipe nationale du Cameroun.»‬ A-t-il indiqué sur le plateau de Tribune sports sur Bein sport dont il était l’invité dimanche.