OM: Ce que Rudy Garcia pense de Zambo Anguissa

« Anguissa est un complément de très très haut niveau »

Le site internet Footmarseille.com a donné l’occasion à l’attaquant camerounais Njie Clinton d’exprimer ce qu’il pense de son compatriote et coéquipierson milieu de terrain camerounais Franck Zambo Anguissa. La réponse de l’ancien lyonnais  est simplement remplie de dithyrambes « Frank, c’est d’abord un travailleur. Il est à l’écoute. Il Joue à côté de quelqu’un qui a beaucoup de vécu dans le foot. Luiz (Gustavo) l’aide aussi au quotidien, à l’entraînement, notamment avant les séances. Avec le coach, ça se passe bien aussi. Frank fait ses matchs et continue de progresser, petit à petit. S’il n’a pas marqué de but ? Oui, on le chambre sur ça. On espère qu’il va marquer en match« , a-t-il expliqué en conférence de presse.

Garcia : « Anguissa est un complément de très très haut niveau »

L’attaquant camerounais a également expliqué le rôle de Luiz Gustavo : « C’est un grand professionnel. Il nous pousse à travailler. C’est quelqu’un qui aime beaucoup le travail, avant et après les entraînements. C’est quelqu’un d’important pour le groupe« , a-t-il ajouté.

Rudi Garcia a quant à lui indiqué qu’il ne voulait pas que Frank Zambo Anguissa sorte de son rôle pour aller inscrire des buts : « Je ne veux pas qu’on lui monte la tête avec ça. Qu’il continue d’apporter cet équilibre extraordinaire pour l’équipe. C’est un complément de très très haut niveau pour Luiz Gustavo. »

Avec Footmarseille

Europe: Aboubakar et Toko revoient le chemin des filets

Après quelques semaines de disette, les deux buteurs camerounais ont à nouveau fait parler la poudre le week-end dernier.

Son dernier but au championnat portugais remontait au dimanche 7 janvier 2018, lors de la victoire du FC Porto 4 buts à 2 face à Vitoria Guimaraes, à l’occasion de la 17ème journée. Le compteur but du lion indomptable restait dès lors bloqué à 14. Il a donc fallu attendre ce samedi  3 février 2018 à l’occasion de la 21ème journée pour signer une nouvelle réalisation et ainsi contribuer à la victoire 3-1 du FC Porto sur le Sporting Braga. Le camerounais a inscrit le 3ème but de son équipe à la 73ème minute de la partie.

Grâce à cette victoire, le FC Porto qui n’a pas perdu un seul match depuis le début du championnat se maintien en position de leader avec 52 points, soit deux de plus que ses poursuivants: le Benfica et le Sporting Lisbonne. Les Dragons comptent par ailleurs un match de moins que ses deux principaux concurrents. Aboubakar (15 buts) quant à lui retrouve la quatrième place au classement des buteurs.

Toko marque et perd

En France, Karl Toko Ekambi qui courait aussi après un nouveau but en championnat depuis le dimanche 14 janvier 2018 a également retrouvé le chemin des filets. Il a enfin inscrit son 11ème but en Ligue 1 lors du déplacement d’Angers sur le terrain de Montpellier pour le compte de la 24ème journée de Ligue 1. l’attaquant camerounais a transformé un penalty à la 20ème minute, permettant à son équipe de mener au score. Mais un doublé de Lasne (42e et 71e) permettait à l’équipe locale de s’imposer.

Classement: Nicolas Nkoulou dans le top 10 des joueurs les plus performants en janvier 2018 en Europe

Avec une note de 89, le camerounais est classé 9ème de ce classement effectué par le laboratoire CIES. Lionel Messi en tête.

Depuis son arrivée à Torino en Italie l’été dernier, le défenseur camerounais affiche une impressionnante forme. Il a été selon le laboratoire CIES (Observatoire du football), l’un des dix joueurs les plus performants en Europe au mois de janvier 2018. Il se classe 9ème de ce classement à la tête duquel trône l’argentin Lionel Messi du FC Barcelone.

Les dix premiers

1- Lionel Messi (Barça) : 98,5
2- Toni Kroos (Real Madrid) : 93,0
3- Anthony Martial (Man Utd) : 92,7
4- Milos Jojic (Cologne) : 90,7
5- Nabil Fekir (Lyon) : 90,5
6- Ivan Rakitic (Barça) : 90,0
7- Arjen Robben (Bayern) : 89,7
8- Kalidou Koulibaly (Naples) : 89,3
9- Nicolas Nkoulou (Torino) : 89,0
– Jesse Lingard (Man Utd) : 89,0

Antalyasport: Voici les statistiques de Samuel Eto’o

En deux saisons et demie passées sous les couleurs de ce club turc, il a joué 6430 minutes en 77 matchs pour 44 buts et 11 cartons jaunes.

Samuel Eto’o a déjà fait ses adieux à Antalyaspor. Il se trouve depuis mardi soir à Konya où il vient de s’engager avec Konyaspor pour 2,5 ans. L’attaquant camerounais sera d’ailleurs présenté à son nouveau public ce mercredi 31 janvier 2018 à 15 heures. Nous avons bien voulu récapituler pour vous ses principales statistiques avec son désormais ancien club.

Arrivée à Antalyaspor le 07-07-2015 le golléador camerounais Samuel Eto’o pendant sa première saison (2015-2016) a eu un temps de jeu de 2748 minutes dont 31 titularisations, 20 buts marqués et 5 cartons jaunes.

2016-2017: Il parvient à avoir un temps de jeu de 2425 minutes pour 30 matches dont 29 titularisations avec 18 buts marqués et 5 cartons jaunes.

2017- 2018: Avant de rejoindre Konyaspor, il cumulait depuis le début de la saison un  temps de jeu  de 1257 pour  15 matchs joués comme titulaire avec 6 marqués et 1 carton jaune.

Ce qui fait un total de 6430 minutes de temps de jeu, 75 matchs joués, 47 buts et 11 cartons jaunes.

 

Par Gilles Kadji

AL KHOR : Ngueukam a ouvert son compteur de but

Après avoir fait une passe décisive de but à son coéquipier Madson, lors de la 13è journée, Ariel-Thierry Ngueukam a inscrit son premier but sous le maillot de son club qatari ce week-end.

Samedi, « Tuco », a porté son nom dans les annales du football dans l’Emirat du Qatar. L’ancien buteur de la formation finlandaise d’Ilves FC a mis 11 minutes pour entrer dans l’histoire. Au bout d’une action rondement menée, Ariel Thierry Ngueukam a marqué au tableau sa première réalisation de la saison, lors de la 14è journée face à Al-Kharitiyath.

La semaine passée, nous parlions déjà de la bonne santé de ses statistiques qui étaient exponentielles. Avec moins de 90minutes de jeu dans les jambes, il avait réussi à jouer tout de même 2matchs donc un titulaire. Avec une passe qui avait conduit au but l’attaquant brésilien Madson, lequel s’est encore illustrer 3 minutes tout justes derrière Ngueukam samedi.

Une bonne attente se dessine donc entre les deux joueurs. Madson étant lui aussi impliqué dans le but à la 11è de TUCO. Dans ce match qui a été plié avant le quart d’heure de jeu par Al Khor, Ariel-Thierry Ngueukam a eu le temps de jauger sa compatibilité avec le reste du groupe.

Des automatismes qui vont sans doute lui permettre de mieux exprimer son talent. Ngueukam  à la victoire modeste. Il veut un ratio match/but plus éloquent. En attendant, il nous accordé une petite entrevue à l’issue de ce premier match où il a signé une réalisation.

Réaction  Ariel-Thierry Ngueukam:

«C’est toujours un sentiment bizarre et mitigé! A la fois content de rejoindre une nouvelle aventure, un nouveau challenge et également une sorte d’amertume, une petite nostalgie de laisser son ancien championnat …Mais bon l’heure est au travail…Et c’est un sentiment de soulagement ! J’avais à cœur de montrer plus et de m’imposer. Avec ce but les choses se facilitent et l’adaptation avec le groupe devient encore plus pratique. J’espère que la suite sera encore plus facile. Bref, meilleure. Je dédie ce premier but, à  toute ma grande famille (amis y compris), qui me pousse vraiment vers le haut avec des pensées positives ».

Liverpool: Buteur contre son camp, Matip culpabilise

Liverpool a été éliminé de la FA Cup samedi par West Bromwich Albion, victorieux 3-2 à Anfield.

Buteur contre son camp à la 45ème minute de la rencontre de FA Cup samedi contre Westbronwich Albion, Joël Matip a permis à son équipe de s’incliner à Anfield (2-3). La course s’arrête ainsi pour les Reds qui ont pourtant ouvert la marque dans cette partie par Firmino dès la 5ème minute. West Bromwich Albion égalise et prend l’avantage grâce à un doublé de Rodriguez (7e et 11e) avant que le défenseur camerounais n’aggrave le score en trompant son propre gardien. Un but victorieux pour l’équipe adverse car malgré la réduction du score de Salah (79e), les Reds n’ont pu se relever.

« Des erreurs comme celle-là tuent l’équipe »

Revenant sur ses performances au cours de cette rencontre, l’ancien défenseur de Schalke 04 n’a pas caché ses regrets. Il culpabilise.

« Nous avons commencé à l’avant, notre jeu offensif était correct, mais dans la défense nous avons eu des problèmes. J’ai commis une erreur défensive. Et des erreurs comme celle-là tuent chaque équipe… En première période, [en concédant] trois buts, ça fait mal à chaque équipe, c’était vraiment difficile de revenir. Nous avons essayé de [revenir en arrière] tout le temps, mais c’était vraiment difficile contre une équipe de haut niveau qui a fait ce qu’elle avait à faire. Nous devons tout faire pour changer les choses, pour nous améliorer et obtenir de meilleurs résultats », a-t-il confié à liverpoolfc.com.

Turquie : Première victoire pour Gaël Ondoua

Le milieu de terrain camerounais et son club Zorya Luhansk,  ont pris le dessus sur AGMK d’Ouzbékistan (3-0) mardi en match de préparation.

La bonne opération de ce 23 janvier pour Zorya a été sans doute sa victoire lors du deuxième match de la journée. Gaël Ondoua a joué l’ensemble de cette rencontre avec l’équipe « gagnante ».

Le natif de Yaoundé s’est d’ailleurs vite illustrer dans le match. A la 7è minute de jeu, l’intrépide sentinelle de l’entre jeu du FK Zorya, avait déjà pris le match à son compte. Son implication dans les duels d’entrée se fera ressentir tout le long de la rencontre.

Défensivement en place, et offensivement productif pour tous ses coéquipiers, Gaël Ondoua, s’est montré très remuant  dans le plan de jeu de son coach Yuri Vernydub. Comme cette frappe non cadrée  à plus de 40m à la 38è qui a soulevé les cris du maigre public, composé plus des encadreurs et des joueurs des deux équipes, que des curieux.

En 4-4-2, Yuri Vernidub a confié le rôle « ingrat » de ratissage devant la défense, de réorganisateur quelque fois dans l’axe central à Ondoua. L’ex pensionnaire du Lokomotiv Moscou s’est parfois montré aussi comme la première rampe de lancement de sa formation.

Dans les duels, son impact physique, a donné du fil à retordre aux joueurs d’AGMK. L’équipe Ouzbèke avec des joueurs de grande taille, avait du mal posé le ballon. Ce qui a permis à Ondoua et à ses compagnons de Luhansk de s’imposer balle à terre.

Toutefois chaque duel était acharné et bataillé à fond. Et ce jusqu’au coup de sifflet final. C’est donc, sur une note plutôt positive : victoire (3-0) et match plein 90 minutes, que Zorya de Gaël Ondoua (22ans) a bouclé sa journée de mardi en Turquie.

Niché dans la cité balnéaire d’Antalya, le club ukrainien poursuit allégrement sa préparation (trêve hivernale). Ondoua et son club ce jeudi feront face à la formation géorgienne du Dynamo Tbilissi pour leur 5è match amical .

Al Khor : Découvrez les premières statistiques d’Ariel-Thierry Ngueukam

Arrivé en fin d’année dernière au Qatar, l’ancien artificier du club Ilves  FC en Finlande est en pleine acclimatation dans le Golfe Persique. En deux matchs, il s’est déjà illustré par une passe décisive.

Les vacances ont été de courte durée pour Ariel-Thierry Ngueukam. A peine les valises posées à Al Khor en mi-décembre 2017, l’attaquant camerounais, s’est rapidement remis au travail.

Pour rattraper le petit écart physique (il a été en congés, pendant que ses autres coéquipiers jouaient encore) qui le séparait des autres joueurs de l’effectif « Tuco » a cravaché dur durant plusieurs semaines pour retrouver sa forme.

Une stat après l’autre…

Ngueukam a joué 20 minutes lors de sa première sortie avec la formation d’Al Khor il y a une dizaine de jours. Jeudi dernier, pour le compte de la 13è journée, Al Khor en déplacement  chez le 7è Al Ahli Doha a arraché le point du match nul (2-2).

Grâce notamment à une passe décisive de « Tuco » sur le deuxième but marqué  de son équipe à la 65è par Madson. Al Khor va conserver cet avantage au score jusqu’à la sortie de Ngueukam à la 71è, remplacé par Ahmad Y.

Al Khor qui pense alors tenir sa première victoire après trois cuisants échecs, malgré la sortie de son numéro 88 (Ngueukam) va se faire rattraper à la marque durant le temps additionnel par Al Ahli le club situé à Doha (50 km d’Al Khor). Al Yazidi va se charger de remettre les pendules à l’heure du Qatar (2-2) à la 90è+2.

Du reste, les statistiques d’Ariel-Thierry Ngueukam sont exponentielles : 2 matchs, 91minutes de jeu. Une passe décisive. Soit un match complet sur deux possibles qu’il a joué. Le but reste la cerise sur le gâteau.

Nul doute, l’ancien buteur d’Achille de Sa’a va ouvrir son compteur de buts bientôt. Et pourquoi pas samedi lors de la 14è journée en Premier League qatari et la réception  Al-Kharitiyath ?

 

 Faits d’avant-match –  Al Ahli Doha vs Al Khor :
L’équipe d’Al Ahli Doha restait sur 6 matchs consécutifs sans match nul.
L’équipe d’Al Khor n’avait remporté aucun de ses 3 derniers matchs.
L’équipe d’Al Khor restait sur 9 matchs consécutifs sans match nul.
L’équipe d’Al Khor a perdu ses 3 derniers matchs.

Ligue 1: Zambo Anguissa dans l’équipe type de la 22ème journée

Après chaque journée de Ligue 1, nous Football 365 propose son équipe-type. Un onze établi en fonction des notes attribuées par ses journalistes lors de chaque rencontre de championnat. Pour cette 22eme journée, le camerounais André-Franck Zambo Anguissa a été retenu.

GARDIEN

Baptiste Reynet (Dijon) : 7

Malgré la défaite concédée sur le terrain de Strasbourg, samedi soir, le gardien dijonnais n’a pas à rougir de sa prestation. Sans lui, l’addition aurait pu être nettement plus lourde pour le DFCO.

DEFENSEURS

Kenny Lala (Strasbourg) : 7

Le latéral strasbourgeois a parfois des oublis sur le plan défensif et son caractère lui joue des tours par séquences. Mais c’est aussi avec aplomb qu’il a transformé deux penalties dans le même match, notamment celui pour donner la victoire aux siens. Une énorme générosité dans son couloir et une détermination qui ne se dément jamais.

Jules Koundé (Bordeaux) : 7

Agé de dix-neuf ans, Jules Koundé a été réalisé un match plein lors de l’affiche de samedi contre Nantes. Associé au Brésilien Pablo (voir ci-dessous), le numéro 31 a été à la hauteur de la confiance d’Eric Bedouet. Le Girondin a affiché une maturité impressionnante pour son âge et n’a jamais paniqué, en dehors d’un petit coup de chaud dans ses six mètres.

Pablo (Bordeaux) : 7

De retour de prêt au Corinthians, le Brésilien a marqué des points face aux Canaris. Associé au jeune Koundé, l’ancien joueur de Ponte Preta a été intraitable avec dix-huit ballons gagnés sur la pelouse de La Beaujoire. Pablo a su imposer sa puissance dans les duels aériens et a régalé par son sens de l’anticipation. Une sacrée surprise que cette prestation sans-faute.

Jérôme Roussillon (Montpellier) : 7

Intenable dans son couloir gauche, Jérôme Roussillon a presque systématiquement pris le meilleur sur Yago et la plupart de ses centres ont créé du danger. A l’origine de l’expulsion de Gradel, l’ancien joueur de Sochaux a touché le poteau dans le temps additionnel.

MILIEUX

André-Frank Zambo Anguissa (Marseille) : 8

Il y a eu quelques pertes de balle, mais André-Frank Zambo Anguissa a tout simplement été énorme à la récupération. Avec trente ballons gagnés, le Camerounais a été dominateur malgré le milieu de terrain renforcé du Stade Malherbe.

Tanguy Ndombele (Lyon) : 8

Le match aller avait été celui de la révélation. Le match retour celui de la confirmation. Tanguy Ndombele a encore été brillant ce dimanche soir. Son volume de jeu, sa capacité à gratter des ballons, et ses percussions vers l’avant, tout est bon chez l’ancien Amiénois, qui a fait mieux que rivaliser avec Lo Celso, Verratti et Rabiot.

Nabil Fekir (Lyon) : 7

Nabil Fekir réalise la saison de sa carrière et il le confirme surtout dans les grands rendez-vous. Déjà auteur d’un coup-franc contre Monaco, le capitaine lyonnais a récidivé contre le PSG en ouvrant le score d’une inspiration géniale. Marqué de près sur la suite du match, le Tricolore a quand même réussi à briller par intermittence et donne le ballon de la victoire à Depay.

Joao Moutinho (Monaco) : 7

Patron du milieu de terrain, Joao Moutinho a régné en maitre pendant toute la rencontre de dimanche contre Metz, avec une grande justesse dans toutes ses transmissions et un énorme volume de jeu. Impliqué sur l’ouverture du score puis l’expulsion de Kawashima par des passes lumineuses. Quand il évolue dans un tel confort, le milieu portugais régale.

Florian Thauvin (Marseille) : 7

Auteur de son dixième but de la saison en championnat (+ 9 passes décisives), Florian Thauvin a mis son équipe à l’abri. Toutes ses prises de risque n’ont pas été récompensées, mais le natif d’Orléans a continué de prendre sa chance jusqu’au but du 2-0. Un but à la Robben ou à la Thauvin ?

ATTAQUANTS

Moussa Konaté (Amiens) : 7

Auteur de son 6eme et 7eme but de la saison en L1, Moussa Konaté confirme ses bonnes dispositions du moment. Sa vitesse de déplacement a posé beaucoup de problèmes à l’axe central guingampais. Sa demi-volée sur le second but est un modèle du genre. Recruté l’été dernier pour 3,5 M€, l’ancien joueur du FC Sion semble enfin avoir trouvé la bonne carburation.

Avec Football 365

Zorya Luhansk : Nouvelle sortie de Gaël Ondoua

Pour le compte de son second match de préparation en 48h en Turquie , le club du milieu de terrain camerounais a accroché (1-1) le Dinamo Zagreb.

En face de Gaël Ondoua dimanche, il y avait du beau monde sur la feuille de match du Dinamo Zagreb. Soudani et Doumbia représentaient aussi l’Afrique dans ces onze entrants de l’équipe croate.

Gaël Ondoua, comme le 19 janvier dernier a dû attendre la deuxième « formation » de son club pour rentrer sur le stade. Dans l’entre-jeu, l’ex pensionnaire du Lokomotiv et Du CSKA Moscou, a participé à la réduction du score pour son équipe. Et au maintien de la parité jusqu’à la fin de la rencontre.

Hier dans un entretien, qu’il a accordé à sa « communauté de followers » sur les réseaux sociaux qui lui sont dédiés, le natif de Yaoundé faisait état de son adaptation exponentielle et tous azimuts dans son nouveau club.

Nous reprenons cette petite interview en trois questions qui nous fait découvrir également les premiers objectifs de Gaël Ondoua durant cette trêve du championnat en Ukraine…

Quelles sont tes premières sensations quand tu rejoue en équipe après ce petit moment hors des stades ?

« Merci bien pour ce moment précis que tu m’accordes, oui ça fait toujours plaisir de rejouer des matches à nouveau après avoir passé 6 mois sans compétition. »

Comment as-tu trouvé l’entente avec tes autres coéquipiers dans le jeu ?

« A ce qui est de l’entente avec mes coéquipiers, elle n’est pas encore au point parfait. Mais nous travaillons tous, chaque jour durement et ils m’aident à pouvoir trouver des automatismes avec eux. Ce qui est encourageant pour une adaptation rapide. »

Quel était ton objectif personnel dans ce match, et l’as-tu atteint?

« Mon objectif en ce match était de prendre à nouveau ce goût fabuleux du jeu que j’aime tant. Essayer d’apporter ma touche personnelle et mes qualités au service de l’équipe. Je pense l’avoir pas atteint totalement. Mais je crois que le travail est en progrès pour de bons résultats. »