ACFAC-Fecafoot : les auteurs du verdict

 

La Chambre de Conciliation et d’Arbitre (CCA) du comité national olympique et sportif a rendu son verdict le 11 avril dernier en se déclarant « incompétente » dans l’affaire « les clubs de football membres de la FECAFOOT contre FECAFOOT » dans laquelle les clubs de football membres regroupés dans l’Association des club de Football amateurs du Cameroun (ACFAC) réclamaient l’annulation du processus électoral ayant conduit Seidou Mbombo Njoya à la présidence de la Fécafoot. Les auteurs de cette décision sont des Hommes de droit qui ont récemment prêté serment afin de servir dans la plus haute juridiction du sport au Cameroun.

Ils étaient au nombre de 20 dont 7 femmes à s’engager, en fin juin 2018, à servir en toute neutralité auprès de la CCA du CNOSC. Ces nouveaux jurés, placés sous l’autorité du Pr Joseph-Marie Bipoun Woum, président de la chambre, siègent et rendent leur verdict sur des affaires sportives qui ont été portées à leur attention.  Au cas où la décision sortie de leur jugement n’arrangerait pas une partie en procès, elle ne peut que saisir le Tribunal arbitral du sport (TAS) à Lausanne en Suisse.

En ce qui concerne l’affaire « les clubs de football membres de la FECAFOOT contre FECAFOOT », le collège arbitral  était composé de trois personnes dont  un seul homme : Zintchem A Bodio Marthe Félicité ; Bissaya Oscarine Marie et Mang Mayi Gervais.

Zintchem A Bodio Marthe Félicité :

Avocate de profession et inscrite au barreau du Cameroun, elle est non seulement membre de l’UIA (Union Internationale des Avocats) mais aussi membre d’Avocats Sans Frontière. Ses domaines d’expertise sont le droit des affaires, droit de la propriété intellectuelle, droit de la famille, droit administratif et droit pénal. Elle est aussi une militante engagée du rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC).  Elle fut partie du secrétariat de la sous-commission du décompte et du contentieux électoral du parti des flammes  qui préparait les élections législatives et municipales du 22 juillet 2007.

Bissaya Oscarine Marie :

Magistrat de 4e grade, Mme. BISSAYA Oscarine Marie Goretti épouse ESSAMA est vice-présidente de la cour d’appel du Centre. Comme Me Zintchem A Bodio et Gervais Mang Mayi, elle est aussi arbitre à la CCA du CNOSC. Avant d’être mutée à la cour d’appel du centre, elle fut juge et juge d’instruction au Tribunal de Grande  Instance  du Mfoundi.

Gervais Mang Mayi :

Il est le greffier en chef de la CCA. Parmi les trois juges, c’est son visage qui est familier au grand public camerounais de par ses présences sur les plateaux de télévision, à l’occasion des débats. Me Gervais Mang Mayi a été l’avocat de Miss Cameroun 2018 dans l’affaire qui avait opposé le comité d’organisation de ce concours national de beauté à l’une des candidates qui avait déposé une plainte pour « falsification des résultats » de la finale. Il a fait aussi partie des avocats qui plaidaient pour la mise en liberté de Me Michèle Ndoki, elle aussi, membre de la CCA CNOSC.  Ses domaines d’expertise sont la Médiation et le  Droit Pénal International.

Léger Tientcheu

Les 20 nouveaux membres de la CCA CNOSC

Arbitres

Mebenga Mathieu

Mang Mayi Gervais

Mben Sylvestre

Bissaya Oscarine Marie

Ndoki Michèle Sonia

Nyoh Mathias

Abdoulaye Mazou

Agbor Benjamin Enow

Zintchem A Bodio Marthe Félicité

Kourra Owona Mfegue

Conciliateurs

Nemedeu Robert

Mabu Née Grade Bemela

Mballa Etogo Benoît

Ndjidda Oumarou

Nchimi Mebou Jeanne Claire

Machikou Ngameni Nadine

Eyoh Sume Bertha

Moubitang Emmanuel

Mbeyap Amadou

Darna Bernard

Please follow and like us:

Résultats

Cameroun3:0Comores

Classement

Rang PaysPts
1Maroc11pts
2Cameroun11pts
3Malawi5pts
4Comore5pts