Battu par New Stars à la sixième journée, les malheurs du champion du Cameroun en titre se sont poursuivis ce dimanche après-midi au Middle Farm Stadium de Limbe. Union qui n’avait plus gagné le Coton depuis le 6 août 2015 au Stade de la Réunification de Douala a finalement brisé le signe indien.

Après sa première défaite à l’extérieur il y a deux journées face à New Stars de Douala à Limbe, Coton Sport de Garoua n’avait pas droit à l’erreur ce dimanche face à l’Union Sportive de Douala, son poursuivant immédiat au classement après les 7 premières journées. Mais maudit qu’il est depuis sa prise de fonction chez les Gambaras du Nord dans les stades de Limbe, Bertin Ebwelle n’a pu trouver la formule gagnante. Pourtant dominateurs, Daouda Kamilou et ses partenaires se sont fait surprendre par un but de Cyrille Tchayi Tchamba à la 72ème minute.

Les deux équipes ne se laissaient aucun round d’observation dès le coup d’envoi. Une tentative de lob de Samuel Nlend passait tout près des buts gardés par le portier togolais Bassa Djeri (4e). C’était la seule véritable occasion  des Nassaras en première mi-temps, largement dominée par les visiteurs. La nouvelle recrue burkinabé Sibirou, idéalement servi au point de penalty manquait de peu l’ouverture du score. Mais son tir un peu mou était capté à sec par Wendeu Lako (9e). Le danger partait généralement du côté droit où l’inusable Daouda Kamilou avait l’habitude de s’excentrer.  Un centre vicieux de l’attaquant nigérien était à l’origine d’un cafouillage dans la surface de réparation. Le ballon était finalement repoussé avec un peu de chance par la défense des Nassaras (23e).

De retour de la mi-temps, ce sont les visiteurs qui signaient la première alerte avec une tête croisée de Daouda Kamilou qui filait tout près du cadre (49e). La réplique unioniste venait de Samuel Nlend avec une accélération suivie d’un centre à ras de terre qui mourait dans les gants de Bassa Djeri (59e). Un signe de réveil pour les Nassaras avant l’ouverture du score signée Cyrille Tchayi Tchamba (72ème). Parfaitement servi par Samuel Nlend en contre-attaque, l’international U-23 remportait son duel face au gardien international togolais de Coton sport. Cette réalisation venait changer complètement la physionomie de la rencontre. En panne de réussite, Coton terminait même la rencontre à dix contre 11 après l’expulsion de Serges Seko suite à un geste d’humeur (un coup de coude) sur un adversaire.

W T à Limbe

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.