Président du Comité provisoire de gestion de l’Unisport du Haut-Nkam, elle commente les mauvaises performances de son équipe qui n’a enregistré aucune victoire ni marqué aucun but depuis le démarrage du championnat.

Six matches, zéro victoire, zéro but : c’est le bilan de l’Unisport du Haut-Nkam depuis le démarrage de la saison. Rien ne marche visiblement !

Effectivement, ça ne marche pas. Quand on joue six matches sans victoire, on commence à se poser des questions. Au premier match, on avait pensé que le moteur démarrait tout doucement. Au deuxième match encore, on pouvait avoir des explications. Mais six matches, c’est vraiment beaucoup. Mais je pense que le problème est au niveau de l’attaque. Nous n’avons pas un attaquant de pointe. A ce niveau-là, je pense qu’il faut voir dans quelle mesure renforcer l’équipe. Il nous faut un attaquant de pointe pour finir bien. Vous avez vu, cet après-midi, les enfants ont donné tout ce qu’il fallait. Mais il a manqué un finisseur pour marquer les buts.

Est-ce que les problèmes administratifs de votre équipe n’impactent pas sur les performances du club ?

Quelque peu ! Mais je ne pense pas parce que l’administratif n’a rien à voir avec le sportif, le technique. Donc, les joueurs font leur travail sur le terrain.

Sont-ils suffisamment motivés ?

Oui, ils sont motivés. Ils ont toujours leurs primes de matches, même si ce sont des matches nuls. Ils les prennent au stade avant de rentrer chez eux. Ils n’ont pas d’arriérés jusqu’à présent. Ils ont peut-être des arriérés de salaire mais ça viendra. Au courant de cette semaine, ils auront leurs salaires. Les joueurs n’ont pas de graves problèmes financiers pour le moment.

Pensez-vous que la situation administrative du club va se stabiliser d’ici peu ?

Bien sûr ! Il n’y a pas de situation permanente. Il y aura une solution très prochainement. Nous sommes en train de travailler pour que d’ici à la seconde partie du championnat, qu’une équipe définitive soit mise sur pied.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.