Au milieu du conglomérat de stars qui composent l’équipe parisienne, l’attaquant camerounais n’a autre choix que de jouer les « petits rôles », en attendant éventuellement son heure.

Mercredi, à l’occasion des 16ème de finale de la Coupe de France, Eric-Maxim Choupo Moting a livré un match satisfaisant  au Parc des Princes, face au Racing Club de Strasbourg (2-0). Auteur d’une merveille de passe pour l’ouverture du score signée Edinson Cavani (4e), l’attaquant camerounais a rendu satisfaction à son coach Thomas Tuchel qui, à l’occasion a décidé de faire tourner son effectif. Après avoir passé 91 minutes sur la pelouse, l’ancien joueur de Stoke City a cédé sa place à Jese, dans les arrêts de jeu. « On a gagné, c’est déjà le plus important. C’est la Coupe, donc, chaque match est important. Malheureusement, on s’est fait éliminer en Coupe de la Ligue (par Guingamp en 1/8e, NDLR), et aujourd’hui c’était très important. Moi, c’est la première fois que je joue ici en France. Je veux bien remporter cette Coupe. C’était bon, le plus important, c’était la victoire et je pense qu’il y avait de bonnes choses pour nous dans ce match », a-t-il réagi après la rencontre.

La joie affichée par le camerounais à l’issue de cette rencontre de Coupe était tout à fait légitime. En plus de la belle performance servie au cours de cette partie, il bénéficiait de son meilleur temps de jeu dans un match depuis son arrivée au Paris Saint Germain. Habitué à cirer le banc de touche, le joueur qui fait face à une concurrence féroce n’a participé qu’à 9 rencontres depuis le début du championnat. Il s’agit en réalité des mégots de match, puisqu’il ne compte que 267 minutes sur les terrains de Ligue 1. S’il avait laissé une très bonne impression dès son premier match sous les couleurs parisiennes, en inscrivant un but sur le terrain de Rennes, à l’occasion de la 6ème journée du championnat (1-3), Choupo avait tout de suite replongé, passant à côté de quelques rendez-vous importants.  A l’instar du Clasico remporté par Paris face à l’Olympique de Marseille (2-0), le 28 octobre 2018. Profitant d’une sanction à l’encontre de Kylian Mbappe venu en retard à la causerie d’avant match, il avait passé 62 minutes sur le terrain sans véritablement assurer.

Jouer pour le groupe

En 15 apparitions toutes compétitions confondues, l’ancien de Schalke 04 n’a marqué qu’une seule fois. Conscient qu’il ne venait nullement jouer les premiers rôles dans la capitale française, l’attaquant camerounais qui respecte (peut-être un peu trop) la concurrence de Neymar, Cavani, Mbappe et consorts, ne donne  visiblement pas l’impression de trop en demander.  « À titre personnel, je suis déjà très content et très fier d’être ici, d’avoir fait mes matches. Je sais que chaque joueur veut jouer le plus possible. Mais tout le monde ne peut pas jouer tous les matches. Dès que j’ai ma chance, j’essaye d’apporter des choses. Je suis content d’avoir fait des matches. Je suis content d’avoir marqué. J’espère que je vais encore plus marquer. Mais le plus important est le succès de l’équipe. Après si nous tous avons du succès, c’est le plus important pour Paris », a-t-il récemment déclaré sur RMC.

Généralement décontracté malgré les railleries qui avaient accompagné son transfert surprise à Paris, l’été dernier en provenance de Stoke City en Angleterre, le lion indomptable, accepte son statut en toute élégance, en attendant, (qui sait ?) son heure.  « Même si je ne joue pas beaucoup, j’essaye d’apporter quelque chose. J’essaye d’être là pour le groupe. Je sais que je peux apporter quelque chose, quand des joueurs sont fatigués par exemple, quand Cavani ou Kylian (Mbappé) sont fatigués. J’essaye d’apporter mes qualités. Je crois que je l’ai déjà fait. Je peux le faire encore mieux. C’est mon rôle », ajoutait-il. Le Camerounais a la chance de bénéficier de la confiance de Thomas Tuchel qui l’a connu par ailleurs (à Mayence, Allemagne) et  pesé de tout son poids pour qu’il retrouve l’écurie parisienne, afin d’être la doublure d’Edinson Cavani.

Wiliam Tchango

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.