Au cours d’une réunion de concertation tenue au siège de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) entre le président de la Fédération camerounaise de football, le président de la Ligue de football professionnel du Cameroun et les présidents de clubs professionnels, les 26 et 27 janvier 2019 ont été arrêtés pour la première journée de la MTN Elite One et le 30 janvier pour l’Elite TWO.

Mettre fin aux tensions qui règnaient depuis plusieurs mois entre le président de la Ligue de football professionnel du Cameroun, Pierre Semengue et les présidents de club et fixer les bases du démarrage de la nouvelle saison. Tels étaient les principaux objectis de la réunion de médiation convoquée par le président de la Fédéraction camerounaise de football, Seydou Mbombo Njoya, ce jeudi 3 janvier 2019 au siège de son institution à Tsinga à Yaoundé.  Le tout nouveau patron du football camerounais peut se targuer d’avoir réussi cette périlleuse mission. Puisque cette rencontre a permis de mettre fin aux dissensions profondes entre le patron de la LFPC et les clubs, à l’origine de la grave crise qui secoue la ligue depuis plusieurs mois, hypothéquant  le démarrage du championnat.

Au cours de cette rencontre à laquelle prenaient part le Président de la Fecafoot et quelques responsables de son institution, le Président de la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC) et plusieurs dirigeants de clubs professionnels, les 26 et 27 janvier 2019 ont été arrêtés pour la première journée de la MTN Elite One, alors que la MTN Elite Two démarrera le 30 du même mois.

Les différentes parties ont décidé de maintenir  le même nombre de clubs en MTN Elite One (18) et en MTN Elite Two (15), contrairement à la décision prise unilatéralement par le Général Pierre Semengue de faire passer le nombre d’équipes de 18 à 20 en MTN Elite One et de 15 à 18 en MTN Elite Two. La date du 11 janvier 2019 a été retenue pour la tenue de la réunion du prochain Conseil d’administration de la Ligue de football professionnel. C’est au cours de cette rencontre des administrateurs de la Ligue que  la date la date de l’assemblée générale ordinaire de  l’instance sera fixée, « dans les formes et délais prévus par les statuts ».

L’on annonce par ailleurs la création d’un comité ad hoc chargé de la réflexion sur l’avenir de la LFPC. Il sera présidé par Aboubakar Alim Konate, premier Vice-président de la FECAFOOT et réunira des représentants de la Ligue et des clubs. La Fecafoot s’est aussi engagée au cours de cette assise à octroyer des subventions à la LFPC et aux clubs pour le démarrage du championnat. Ce championnat devrait aller au pas de course si les organisateurs veulent respecter le délai fixé par la CAF pour la fin des championnats nationaux, à savoir, à la fin du mois de mai.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.