Candidat à la Présidence de la FECAFOOT, Franck Happi s’est finalement rallié à Joseph Antoine Bell peu avant le vote. Mais le résultat n’a pas été celui que les deux alliés espéraient.
Candidat soutenu par le Comité de Normalisation, Seydou Mbombo Njoya s’est largement imposé (46 voix contre 17 pour Bell et 3 pour Daniel Mongue Nyamsi. Le Président du conseil d’administration de l’Union sportive de Douala a tout de même félicité le vainqueur mais sans toutefois regretter le choix porté sur Jobell

“C’est un sentiment de déception mais il faudrait vite l’évacuer très vite. Je félicite le président Seidou qui vient d’être élu brillamment et sans bavure. Je crois qu’avec ça, il a les coudées franches. On espère qu’avec ça il va pouvoir sortir le football de la crise permanente dans laquelle nous étions. J’ai donné mon soutien à Bell et je ne regrette pas de l’avoir soutenu. Maintenant, il faudrait que le président Seidou mette tout en place pour que ce plébiscite qu’il a eu soit matérialise en acte afin de redorer le football Camerounais.” S’est exprimé le président de l’Union sportive de Douala.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.