Les autorités ivoiriennes disent avoir pris toutes les dispositions pour que le pays soit prêt pour la CAN 2021.

Après le retrait de la CAN 2019 au Cameroun, Ahmad Ahmad le président de la Confédération africaine de football lui a fait la promesse d’abriter l’édition 2021 pourtant promise depuis à la Côte d’Ivoire.

” Pour arrondir les bords, nous avons prévu décaler toutes les prochaines CAN puisque moi ayant vu le chef de l état Camerounais, j ai voulu l’ accompagner et l’aider”, a indiqué le malgache dans un entretien accordé à la chaîne de télévision Afrique Média.

Cependant, la Côte d’Ivoire qui est déjà en plein dans la préparation des infrastructures devant abriter la CAN 2021 dont il avait hérité de l’organisation en septembre 2014, ne semble pas avoir l’intention de céder sa compétition.

“La Côte d’ivoire est retenue pour l’organisation de la CAN 2021. Elle n’est plus au stade de la candidature. Donc il n y a pas de candidature ouverte pour 2021. Plutôt pour 2019, suite à la défaillance du Cameroun. La CAN 2021, c’est la Côte d’Ivoire qui l’organisera. Nous travaillons donc pour être prêts pour 2021», a indiqué Paulin Danho, Ministre ivoirien des Sports depuis Paris où il participe aux Rencontres Internationales des Grands Événements Sportifs (RIGES).

Pour assurer la réussite de cet événement, assure le Ministre, ” la Côte d’Ivoire a mis en place un Comité local d’Organisation (COCAN 2021) sous la supervision du Gouvernement, et nous avons mobilisé sur le marché international un peu plus de 300 millions d’euros pour réaliser 4 stades de grandes envergures avec des équipements de proximité. A savoir les centres d’hébergement. Et ce en marge du programme national que nous avons mis en œuvre pour renforcer les plateaux techniques de santé et les infrastructures routières. Aujourd’hui, tous les marchés ont été attribués et les entreprises ont mis en place les lignes de financemement”

La presse sportive ivoirienne est particulièrement remontée contre l’attitude d’Ahmad Ahmad qui n’a pas eu “la courtoisie, ni l’élégance” d’informer le gouvernement ivoirien de l’intention de lui retirer sa compétition avant de la promettre à Paul Biya.

“Cette attitude qui annonce la prochaine démarche grave de la CAF qui est le retrait de la CAN 2021 à la Côte d’Ivoire pour sûrement une consolation en 2023, poserait d’énormes préjudices économiques, sportifs, sociaux, politiques et moraux à la Côte d’Ivoire, qui devrait demander des éclaircissements et même des comptes à une CAF cavalière. Et ce, même s’il s’agit de sa CAN. En attendant la réaction du COCAN 2021, de la FIF et du Gouvernement de Côte d’Ivoire, l’attitude de Monsieur Ahmad décrédibilise la CAF qui risque de faire perdre le peu de reconnaissance du monde au football africain.” s’insurge Guy Evrard Soty, dans une chronique sur sport-ivoire.ci.

Après l’organisation reussie des 8èmes jeux de la Francophonie, le pays d’Alassane Ouatara avait donné rendez-vous en 2021 pour la CAN de football. Il y tient toujours.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.