Après avoir insisté pour avoir l’ensemble des nouveaux textes de la Fecafoot, et avoir subi une indifférence caractérisée de la part du Comité de normalisation, le Synafoc las d’attendre un miracle s’est tourné il y a quelques jours vers la Chambre de conciliation et d’arbitrage du Comité national olympique et sportif du Cameroun (CCA).

La-bas le Synafoc a réclamé que les textes soient harmonisés de la base jusqu’à à l’instance fédérale. Le point d’achoppement réside sur les corps de métiers. Présents dans le corps électoral au niveau fédéral, ces derniers ont été soustraits dans la loi électorale à la base.

Tout ceci en violation de la nouvelle loi sur le Sport et l’éducation physique en vigueur au Cameroun. Conscient de l’imminence des élections qui ont commencé dans les départements ce mercredi 14novembre 2018, et pour donner un coup d’accélérateur à sa procédure, le Synafoc a saisi les juridictions de Yaoundé, pour une procédure en référé heure en heure, contraignante pour la CCA invitée à vite se prononcer sur ce dossier brûlant…Le communiqué officiel du Synafoc attendu!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.