Officiel: Joël Matip et le Cameroun c’est définitivement terminé!
“J’ai essayé de jouer et de représenter mon pays, de faire de mon mieux et de réaliser quelque chose, mais l’entourage n’était pas favorable,”s’insurge Joël Matip !
Le défenseur central des Reds ne veut plus entendre parler du Cameroun. Joël Matip a signifié une nouvelle fois une fin de non recevoir à Clarence Seedorf, qui cherche à le ramener dans la Tanière.
Joël Matip reste constant sur sa posture affichée depuis la foireuse coupe du monde 2014 au Brésil. Le natif de Bochum, pense avec raison, que le football camerounais, est pourri jusqu’à l’os. Et que l’avènement d’un nouvel entraineur, ne changera pas grand chose.
Il l’a d’ailleurs répété il y a quelques temps au Times: “Ce n’était pas toujours facile pour moi, mais j’espère que ce chapitre est maintenant terminé. Je ne comprenais pas ce qui se passait autour de moi, je voulais seulement rester à Liverpool et jouer… Au cours des deux dernières années après la Coupe du monde (en 2014), j’ai joué une seule fois avec les Lions”, a souligné l’ancien sociétaire de Schalke 04. ”
Joël Matip ferme donc définitivement le chapitre de la porte à la sélection. Son père, qui est aussi son principal conseiller, s’est confier à ce sujet à plusieurs sources. Pour lui, rien ne peut plus faire changer d’avis à son fils. Les dirigeants de la Fecafoot et du sport camerounais l’ont déçu! Le joueur de 27ans, né en Allemagne n’a jamais compris comment une Nation, dite de football comme le Cameroun peut ainsi nager dans l’amateurisme à grande échelle.
“J’ai toujours essayé, j’ai même parlé avec l’ancien entraîneur et il a essayé de changer certaines choses. J’ai dit : ‘Ok, je vais essayer de nouveau.’ J’ai essayé encore et encore, mais à un moment, il faut y mettre un terme. On ne peut pas continuer à dire, peut-être que la prochaine fois, tout ira bien,” regrette Matip, qui décidément n’a plus la tête à la sélection nationale.

Ainsi Le sélectionneur Seedorf , le normalisateur Maitre happi et son fils n auront pas un nouveau trophée à accrocher à leur normalisation utopique du football camerounais…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.