Dans un petit entretien à bâton rompu, le coach des académiciens de Mfou (APEJES), s’est montré très sceptique pour l’avenir du football dit professionnel au Cameroun. Pour Herman Sokba Oumarou, La guerre ouverte entre Pierre Semengue et les clubs pour faire jouer le prochain championnat à 20 clubs en Elite One et 18 en Elite Two, va davantage plomber  la compétitivité des clubs et compromettre l’avenir incertain des acteurs du football camerounais.

En tant que Technicien, le passage de 18 à 20 clubs est-il un handicap ou un plus pour la performance des clubs et du joueur en particulier?
C’est une catastrophe pour notre football. Pour les clubs et tous les acteurs du football. Financièrement les clubs subiront les effets. En plus au Cameroun pour relever le niveau de compétitivité il faut réduire plutôt le nombre de clubs en élite 1 et 2. Tu t’imagines qu une ville comme Yaoundé ait 6 clubs en ligue 1. Vraiment! En côte d’Ivoire on a 14 clubs en ligue 1 par exemple.
 
Sinon quels sont les obstacles auxquels vont devoir faire face clubs, joueurs et même la LFPC si les choses restent à l’état?
Pour les joueurs, l’accumulation des matchs est un plus. Mais quels sont les moyens de récupération? Avec des voyages dans les conditions que vous connaissez-là et le rythme de 8 matchs par mois, c’est épuisant. Je veux dire c’est inconcevable. Même mentalement c’est pas facile. Le nerf de la guerre c’est l’argent. ça va pas se faire!
Mais la compétitivité ne nait-elle pas aussi de l’accumulation des matchs?
Quand je parle de compétitivité dans le sens du nombre de clubs, c’est avec un nombre réduit que la compétition devient plus rude. L’offre qualitatif dépassera la demande ou alors l’égalera. Il sera difficile de retrouver un club avec un joueur de qualité quelconque en ligue 1.
Sur le plan même de la programmation des matchs sans évoquer la logistique, cela est-il possible dans un contexte de préparation de la CAN et l’arrimage au calendrier CAF qui exigent un timing parfait pour écourter la saison à venir?
Tout cela fera problème! Les stades sont fermés. On jouera sur n’importe quoi. Comment alors attendre grand-chose des joueurs? Je ne veux même pas parler de programmation car ça toujours été un problème chez nous.
Donc conclusion, mieux vaut plutôt réduire le nombre de clubs que songer à en rallonger alors?
Clairement!

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.