6-0. C’est le score infligé aux Lionnes indomptables de football par la sélection française au terme d’un match amical ce mardi au Stade des Alpes à Grenoble. Parmi les bourreaux de l’équipe dirigée par Joseph Ndoko, une certaine Griedge Mbock d’origine camerounaise, auteure d’un doublé.

Dans le cadre de la préparation de la Coupe d’Afrique des Nations de football féminin Ghana 2018, le Cameroun jouait en amical ce mardi 9 octobre 2018 contre la sélection homologue française au Stade des Alpes à Grenoble. Les Lionnes n’ont pas fait de poids face aux bleues, 4ème au dernier classement FIFA qui préparent la Coupe du Monde 2019 à domicile. Score de la partie: 6-0.
Les pouliches de Joseph Ndoko ont pourtant résisté pendant une demi-heure avant de concéder l’ouverture du score signée  d’une joueuse d’origine camerounaise, Griedge Mbock qui reprenait un coup franc de la lyonnaise Eugenie le Sommer qui venait de rebondir sur le poteau.
Après cette ouverture du score, le Cameroun continuait à subir un pressing haut et encaissait un second but avant la pause, une oeuvre de Kedidiatou Diani qui concluait de la tête un corner exécuté par Gaetane Thiney.
Malgré les multiples remplacements effectués par le sélectionneur des Lionnes de retour de la pause, l’équipe camerounaise continuait de subir le match. Le troisième but intervenait très rapidement à la suite d’un très bon mouvement collectif conclu par Eugenie Le Sommer (48e). Iseroise Kenza D’Ali, d’une excellente frappe portait le score à 4-0 six minutes plus tard. Celle-ci réussira le doublé à la 59eme minute face à une équipe camerounaise désormais incapable d’opposer la moindre résistance. Le dernier but de la rencontre  intervenu à la 88eme minute était  l’oeuvre de Griedge Mbock qui transformait un penalty, signant elle aussi un doublé dans le match.
Le Cameroun qui concède un 6-0 face à la France pour la deuxième fois après avoir subi ce même score en 2016 lors de la Coupe du Monde militaire paie le prix de sa mauvaise préparation. En effet c’est à la veille du match que le staff technique et un bon nombre de joueuses ont pu obtenir le visa pour la France. Ils ne sont arrivés à Grenoble que ce mardi matin à quelques heures seulement du coup d’envoi de la partie. Le coach Joseph Ndoko n’a notamment pas eu l’occasion de travailler avec son groupe au complet avant d’aller disputer cette partie. L’on espère  qu’une leçon sera tirée de cette foireuse expédition

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.