Ce vendredi 08 juin 2018, comme il y a 28 ans, le souvenir demeure vivace dans l’esprit du public camerounais voire mondial. Un 08 juin 1990, le Cameroun, petit pays, inconnu dans la sphère mondiale footballistique battait contre toute attente l’Argentine de Diego Maradona en match d’ouverture de la Coupe du monde Italie 90. François Omam Biyik, l’auteur de l’unique but du match, se souvient qu’il a failli avoir ce jour-là la respiration coupée A cause de ses coéquipiers fous de joie :

« Après mon but, je cours, je ne sais pas comment fêter, mes coéquipiers sont venus tombés sur moi. Vous imaginez, vous êtes par terre, il y a Emmanuel Kunde qui fait 90 kilo, Benjamin Massing qui fait 90 kilo, Jules Denis Onana qui fait 85 kilo, tous ces joueurs qui sont au-dessus de vous, et le plus important pour vous, c’est qu’on puisse vous libérer pour pouvoir respirer parce que ce n’était pas facile pour moi d’être là-haut » rapportent nos confrères de Gazeti237.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.