A suivre

Banc de touche: Minkreo Birwe charge la presse sur les réseaux sociaux

« Oui, les entraîneurs camerounais sont en partie responsables de ce qui leur arrive.  Vous avez sans doute raison. Mais seulement, vous également êtes complices des mauvais comportements des dirigeants des clubs. Parce Qu’ils vous achètent pour les blanchir ou faire leur apologie, » a déclaré ce jour Birwe à l’adresse de certains hommes de médias.

« Pour ça, je ne peux vous en vouloir. Chacun doit pouvoir gagner sa pitance. Mais, ce qui m’écœure c’est que des gens qui ont choisi d’informer l’opinion publique se livrent plutôt non seulement à  la désinformation mais au mensonge. C’est impardonnable, » a tancé en direction de la presse l’entraineur de l’Aigle de la Menoua.

Revenant sur l’information qui a fait les choux gras de la presse il y a 48h  portant sur son limogeage,  l’ancien sélectionneur des cadettes (U17) est plutôt amer vis-à-vis des « ragots » colportés par un supposé « communicateur » de l’Oiseau de la Menoua, qui selon lui est inconnu dans le nid de El Pacha :

« Concernant la vraie fausse ou fausse vraie rumeur de mon limogeage du banc de touche de Aigle Royal de la Menoua, je voudrais que celui qui se réclame communicateur de Aigle ( que je ne connais pas comme tel, à moins qu’il vient d’être nommé à cette fonction) dise la vérité ou se taise au risque d’étaler en public son ignorance. »

Birwe, lasse sans doute de lire des contre-vérités sur sa personnalité et sa fonction, ainsi que les termes qui le lie à l’Aigle Royal de Dschang s’est décidé à dispenser un cours de « déontologie et de rédaction administrative » à ses pourfendeurs :

« Je n’ai pas l’habitude de parler de ma personne, mais je me sens dans l’obligation de dévoiler un petit pan de moi ici pour que les uns et les autres comprennent ce que je vais dire. Je suis un modeste fonctionnaire de l’Etat du Cameroun depuis 15 ans. A ce titre, je maîtrise un peu le code de Déontologie administratif du fonctionnaire en ce qui concerne les devoirs et les droits. Ce serait une honte pour moi de commettre une faute professionnelle aussi grossière comme celle de m’absenter de mon poste de travail sans autorisation (ne fusse que verbale de mon employeur). Dire que je suis allé au séminaire de l’Anafoot la semaine dernière sans autorisation de mon président c’est archi-faux. Je puis même vous faire la confidence, que le soir de mon voyage, il m’a souhaité bon voyage et on s’est donné RDV à Yaoundé. »

Il renchérit «  Pour ce qui est de ma fonction dans le club, je voudrais dire que j’ai dépassé le niveau de me faire engager quelque part sans contrat. On peut brandir tous les documents qu’on veut, la vérité c’est que j’ai signé un contrat avec le club en qualité d’entraîneur principal.  Je me réserve de vous envoyer la copie ici parce que c’est un document confidentiel. »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Most Popular

Lionindomptable.com est un site d'information et d'actualité dédié à l'équipe nationale de football du Cameroun. Il est à l'initiative d'authentiques fous fanatiques de football; suffisamment fous pour consacrer bénévolement 80% de leurs temps à leur équipe de cœur.

Copyright © 2014 Lionindomptable.com.

To Top