Laurent Nicollin le président de Montpellier Hérault Sport Club (MHSC) a été clair ce matin dans la capitale économique. Son club n’injectera pas d’argent dans le fonctionnement de l’Academy Foot de Douala:

« Nous avons été clair là-dessus, notre partenariat avec l’AFD porte essentiellement sur le volet éducation. Nous avons une longue tradition avec le Cameroun. Montpellier se doit de donner en retour au Cameroun, ce qu’il lui a apporté », a-t-il dit au cours de la rencontre avec les hommes de presse à Star Land Hôtel ce mercredi.

Des propos qui ont ravi Roger Milla. L’ambassadeur itinérant, ancien joueur des Paladins s’est réjouit de ce projet novateur et ambitieux que soutient avec beaucoup d’ardeur Laurent Nicollin et tout le staff de Montpellier.

Pour le plus vieux buteur en coupe du monde, Bedimo réalise là, un rêve qu’il avait voulu lui-même matérialiser: « J’en avais parlé avec Loulou, je comptais bien monter un tel projet ici, mais après cela ne s’est pas fait. Je suis toutefois content que grâce à Laurent et mon fils Bedimo aujourd’hui, que cela devienne une réalité. »

De beaux discours qui semblent aller dans le sens que souhaitent Henri Bedimo lui-même. Pour le phocéen, « il fallait s’entourer d’une structure professionnelle pour apprendre et gagner en expérience. Montpellier s’est montré ouvert et entreprenant. l’AFD va bénéficier de l’accompagnement de l’AFD, avec une formation des formateurs. »

L’actionnariat du club de ligue 1 concerne deux entités: La SAS AFD pour le volet sport-études et un fonds d’investissement immobilier qui sera le bras séculier quand il s’agira de doter l’AFD des besoins en infrastructures diverses.