L’info a été abondamment reprise par les médias français : « Le fils de Marc-Vivien Foé, l’international camerounais décédé en 2003, a comparu lundi devant la cour d’assises de Lyon. Il est accusé de vol avec arme et de séquestration, lors de l’agression d’un prêtre en 2015. »

« Le jeune homme de 22 ans devait répondre de l’agression d’un prêtre, commise à Genay (Rhône), dans la nuit du 28 novembre 2015. Marc Foé reconnaît avoir attaqué le prêtre, avec Sofiane Bardot, 20 ans, son complice présumé, à la recherche d’un coffre-fort situé dans le presbytère. Porteur d’une arme de poing, acquise quelques jours plus tôt dans une armurerie, Foé avoue avoir menacé, frappé et menotté le prêtre, » peut-on lire sur le site de BFM TV. Marc-Scott Foe encourt 30 ans de réclusion criminelle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.