Tribune des légendes

Football : Joseph Antoine Bell réclame la suppression du Championnat d’Afrique des Nations de football ( CHAN) 

bell joseph antoine lions indomptables du cameroun

 

Selon l’ancien Lion indomptable, il s’agit d’une compétition inutile dont la Confédération africaine de football gagnerait à se débarrasser.

La finale de la 5ème édition du Championnat d’Afrique des Nations de football (CHAN) se dispute ce dimanche 4 février 2018 au soir entre le Maroc, pays organisateur et le Nigéria au Stade de Casablanca. Cette affiche rentrera-t-elle dans l’histoire comme le dernier match de cette compétition organisée pour la première fois en 2009 en Côte d’Ivoire ? C’est en tout cas ce que souhaite l’ancien lion indomptable Joseph Antoine Bell. Abordé par les médias au Maroc, en marge de cette compétition qui se déroule depuis le 13 janvier 2018, l’homme qui a été nommé à la Chambre de résolution des litiges à la FIFA au mois d’octobre dernier n’est pas passé par quatre chemins pour déclarer l’inutilité de cette compétition de la Confédération africaine de football (CAF), réservée aux joueurs évoluant dans leurs pays respectifs.

« Je crois sincèrement, j’ai déjà eu à le dire par le passé, cette compétition n’aurait dû jamais exister. Maintenant qu’elle existe, il y a déjà un premier pas qui a été fait par le président de la CAF, du moins par le Comité exécutif de la CAF qui est très significatif : supprimer le titre de meilleur joueur évoluant sur le continent  qui doit montrer la voie. C’est-à-dire qu’en fait, pour moi, si le CHAN doit se développer, ce n’est pas uniquement sur le plan marketing, sur tout ce qu’il y a à côté. S’il doit se développer sur le plan sportif, le CHAN devra se tuer tout seul. C’est-à-dire que s’il se développe vraiment, ça voudra dire que sportivement, les joueurs ont monté le niveau et s’ils ont monté le niveau, les portes de l’équipe nationale étant ouvertes à tous, ils seront capables d’entrer en équipe nationale et ne joueront donc plus cette compétition. Tout le monde verra que cette compétition de seconde zone n’a pas sa place. Maintenant, si les joueurs, si les fédérations ne comprennent pas le sens du CHAN, qui est à mon avis une sanction vis-à-vis des fédérations pour n’avoir pas vu le fossé se creuser entre l’international et le local, alors, on continuera à avoir une compétition de touristes qui ne sert pas à grand-chose parce que ce seront des joueurs qui ne peuvent pas jouer en équipe nationale A étant donné que le sommet du foot, c’est l’équipe nationale A. Donc, on ne peut pas rester dans une équipe A’ et prétendre que c’est une carrière. Non, être remplaçant n’est pas une carrière. Je continue à dire que le CHAN c’est le Bac de ceux qui ont échoué », a-t-il déclaré. « C’est bien pour les joueurs, a-t-il ajouté, parce que je les vois intéressés. Mais précisément, je pense qu’il faudrait qu’ils se disent tous que l’objectif est précisément de se montrer si bon qu’on annule le CHAN. Vous ne pouvez pas continuer à dire que pour porter le maillot de l’équipe nationale, il faudrait qu’on ait enlevé tous les meilleurs ».

Une sortie qui peut commencer à inquiéter des joueurs locaux qui rêvent un jour  participer à cette  compétition de plus en plus suivie. Ce d’autant plus que l’ancien portier de l’équipe nationale du Cameroun est jugé très proche du président de la CAF, le malgache Ahmad Ahmad qui n’a pas hésité récemment (octobre 2017) à le nommer à la Commission permanente d’organisation de la Coupe d’Afrique Cameroun 2019. Une « petite » récompense pour celui qui avait  toujours énergiquement critiqué les actions de  son compatriote Issa Hayatou du temps que ce dernier trônait à la tête de la Confédération africaine de football.  Joseph Antoine Bell fait partie (comme Samuel Eto’o), des personnalités du football camerounais ayant soutenu le malgache contre le natif de Garoua. A l’heure où Ahmad semble vouloir faire disparaître peu à peu les marques de son prédécesseur contre lequel il ne dissimule pas sa haine depuis qu’il est à la tête de l’instance faitière du football continental, il ne serait nullement surprenant qu’il valide cette nouvelle suggestion. Notons au passage que la Confédération africaine de football a déjà supprimé dans ses awards, le titre du « Meilleur joueur évoluant sur le continent africain ». Une décision qui est entrée en application dès la première édition de cette cérémonie de récompense de l’ère Ahmad Ahmad, tenue le 4 janvier 2018 à Accra au Ghana.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

Lionindomptable.com est un site d'information et d'actualité dédié à l'équipe nationale de football du Cameroun. Il est à l'initiative d'authentiques fous fanatiques de football; suffisamment fous pour consacrer bénévolement 80% de leurs temps à leur équipe de cœur.

Copyright © 2014 Lionindomptable.com.

To Top