Tribune des légendes

Lions U17 : Le dernier voyage de « Diallo » Siewe

C’est un torrent de larmes qui entourait vendredi la dépouille de Joseph Siewe dit « Diallo » à la morgue de la Garnison à Douala. De Christian Bassogog, à Samuel Nlend, passant par Michel Kaham l’émotion était vivace sur tous les regards.

Tristesse et mélancolique, se mêlaient à l’incompréhension des uns, et à l’impuissance des autres. Il est vraiment « parti » Diallo pouvait-on entendre susurrer de part et d’autres.  Ce formateur  de la première heure, entraineur de l’équipe nationale U-17 (masculine) du Cameroun qui s’en va ainsi à fleur de l’âge, quand certains au même degré commencent la récolte de leur boulot, aura marqué de son empreinte le football camerounais.

Passé par  plusieurs centres de formations et club de football au Cameroun. Diallo Siewe, est passé de vie à trépas à l’Hôpital Laquintinie de Douala le 13, octobre 2017, de suites de courte maladie. De la Ksa à la Fundesport, le centre de formation qu’avait mis en place Samuel Eto’o, l’ex coach de l’Union de Douala aura imprimé sa marque.

Ces jeunes qu’il a détecté et entrainé, et qui aujourd’hui font les beaux jours des clubs camerounais ou européens et les sélections nationales se nomment : André Onana (Ajax), Fabrice Ondoa (Séville), Fabrice Olinga (Mouscron), Christian Bassogog (meilleur joueur de la CAN 2017), Wilfrid Kaptum (Barcelone), Jean-Marie Dongou (Sargosse), Samuel Nlend (Union) ou Gaël Etock (JJK), etc.

Outre ses « enfants », sa levée de corps aura drainé tout le gotha du football local et quelques personnalités venu d’ailleurs. La multitude de corporatives connexes au football (entraineurs, annonceurs, mécènes, footballeurs, arbitres, fans, Synafoc et mêmes des journalistes sportifs) aura tenu à lui rendre un dernier hommage.

Inconsolables, ses  anciens pensionnaires dans divers centres de formations : Kadji sport academy (KSA), ainsi qu’à la Fundesport de Samuel Eto’o, ont dressé une haie d’honneur, pour saluer sa mémoire. Tout en lui rendant hommage en escortant sa dépouille.

Du reste, Diallo Siewe (43ans) a été conduit à sa dernière demeure ce samedi dans sa ville natale de Banka (Ouest Cameroun). Il a été entraineur nationale U15, U17, et coach de l’Union de Douala. Il était détenteur d’une licence fédéral A (CAF).

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top