Equipe nationale

Lions indomptables : Alphonse Tchami accuse le journaliste Bouba Ngomena de chantage

L’ancien Lion indomptable promet de porter plainte contre la chaine de télévision Canal 2 International.

La dernière édition de l’émission « Au cœur du sport », le jeudi 5 octobre 2017 sur Canal 2 international a été un véritable réquisitoire contre Alphonse Tchami, Team manager des Lions Indomptables, accusé par des panélistes de « vendre » les places au sein de la sélection. Les multiples déclarations dégradantes tenues à l’encontre de l’ancien joueur du club argentin d’Atlético Boca Junior ne l’ont pas laissé indifférent.

Il devrait déposer ce lundi 9 octobre 2017, une plainte devant le Conseil National de la Communication (CNC) et probablement au civil contre la chaine de télévision Canal 2 International et son journaliste Bouba Ngomena qu’il accuse par ailleurs de chantage. « Je confirme ! J’ai été victime de chantage. Il y’a un émissaire qui m’a été envoyé à l’hôtel depuis plusieurs jours. Je suis au courant de l’existence de cette émission depuis mardi soir dernier. Cet émissaire qui a été envoyé par celui-là qui se dit, je ne sais pas quoi est venu me prévenir. Jusqu’à jeudi matin, jour de l’émission, son émissaire était à notre hôtel. Ça je le dis avec les preuves. » Explique-t-il dans une interview accordée dimanche à un groupe de journalistes à Yaoundé. Une source proche du Team Manager explique que  le journaliste lui aurait demandé la somme d’un million de Francs CFA « pour surseoir à ce lynchage médiatique programmé avec des panélistes bien préparés à cette sale besogne ».

« Cet acharnement a commencé depuis un certain temps. J’ai vu venir cette histoire parce que je suis fatigué du harcèlement. Je ne veux pas prononcer les noms mais il faut que ça s’arrête. J’ai été joueur dans cette équipe. Je connais ces pratiques. Vous êtes journalistes et vous pouvez confirmer que cette équipe nationale n’est plus facilement accessible comme dans le passé. Les joueurs ont été sensibilisés. J’ai bloqué, j’ai verrouillé les accès et ça dérange certains qui disent qu’ils n’arrivent plus à manger. Chaque fois on me rappelle qu’on a gagné la CAN, on était à la coupe des confédérations et que je mange seul. Mais il faut qu’on arrête. » Dénonce-t-il.

Tribalisme

Tchami menace de trainer désormais en justice toute personne qui oserait encore l’accuser injustement. « Il est inadmissible que j’accepte ces injures. Il faut qu’il y ait la vérité et je dis aux joueurs s’il y a quelqu’un qui les a appelés pour prendre de l’argent dans le but d’intégrer l’équipe nationale qu’ils dénoncent. Les joueurs sont camerounais et ils n’ont rien à craindre », dit-il avant de préciser son rôle au sein de la sélection.  « Je tiens à rappeler que depuis que je suis dans cette équipe nationale en tant que team manager, il ne me revient pas le rôle de convoquer les joueurs. Ce rôle appartient à Monsieur Hugo Broos qui fait ses choix et qui les assume. Une fois que ces choix sont faits, le sélectionneur envoie la liste à la fédération qui établit des convocations que moi je me charge d’acheminer aux clubs et joueurs. Je me charge également de mettre à la disposition des joueurs des billets d’avion pour qu’ils viennent en sélection. Je dis donc que ce n’est pas moi qui convoque les joueurs. Je n’accepte pas ces insultes qui consistent à dire que je fais venir les joueurs en sélection contre de l’argent », rappelle-t-il.

Au sujet de ceux qui l’accusent de faciliter l’accès à la sélection aux joueurs originaires de sa région de l’Ouest natale, Tchami marque une fois de plus son étonnement. « J’ai suivi ici à Yaoundé quelqu’un le dire sur un plateau. On va où ? Est-ce que ce ne sont pas les camerounais ? Ils défendent les couleurs du Cameroun. Ce sont pratiquement ces mêmes joueurs que vous avez applaudis à la CAN. Il n’y avait pas ce problème-là. Dans le football, il n’y a pas de place pour le tribalisme. J’ai joué dans cette équipe nationale où une fois j’étais le seul bamiléké. Ça n’avait pas créé un problème. Je dis et redis que ce n’est pas moi qui convoque les joueurs. Je suis ferme là-dessus.  Je ne participe pas à l’aspect technique. Ce n’est pas mon domaine. Celui qui convoque les joueurs, c’est Monsieur Hugo Broos. Je ne m’occupe que de l’aspect administratif », a-t-il martelé.

Réagissant à l’annonce de cette plainte, Bouba Ngomena dit attendre d’être notifié. Concernant le chantage évoqué par l’ancien lion indomptable, il répond: « personnellement, je ne l’ai vu qu’à la télé. Je le connais comme ancien joueur de football. Je n’ai pas son numéro de téléphone. Je ne l’ai jamais appelé il ne m’a jamais appelé. Je ne suis même pas ami à son ami ou bien à son frère ou même son cousin. Je le connais comme team manager ». Chaud devant.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top