Equipe nationale

Trophées IFFHS 2017 : André Onana et Hugo Bross en lice

André Onana

Positionnés respectivement dans les catégories, meilleur « gardien de buts » et « meilleur entraineur de sélection messieurs » André Onana et Hugo Bross porteront haut les couleurs du Cameroun le 15 novembre dans cette édition 2017 des Trophées de La Fédération internationale de l’histoire et des statistiques du football (IFFHS). L’élection prend en compte le calendrier annuel et il est présidé par un jury composé où l’on retrouve les journalistes de tous les continents.  

Un bien curieux sort de l’histoire se tisse là pour les deux représentants du « Cameroun » dans ces Awards. Dans la catégorie « meilleur gardien de buts », 16 portiers de classe mondiale ont conquis le cœur du jury. André Onana, aura gagné sa place sans doute grâce à ses belles performances au sein de son club l’Ajax Amsterdam. Le club hollandais et son gardien camerounais ont été Finalistes malheureux de la ligue Europa la saison passée. Autant en championnat que dans cette prestigieuse compétition de l’UEFA, l’ex pensionnaire du FC Barcelone (Marsa) et de la Fundesport a crevé l’écran.

C’est tout naturellement qu’il se retrouve à tutoyer les sommités dans le poste tels que, l’inamovible Manuel Neuer (récipiendaire en 2016, Bayern/Allemagne), l’éternel Gianluigi Buffon (Juventus/Italie), l’élégant Thibaut Courtois (Chelsea/Belgique), ou encore le redoutable Keylor Navas (Real Madrid/Costa Rica). Une bonne récompense en soi déjà pour le jeune Onana, qui malgré son absence en sélection, continue à hanté les esprits de son coach.

L’autre porte-drapeau du pays de Roger Milla nominé n’est autre qu’Hugo Broos, le technicien belge des Lions Indomptables du Cameroun. Celui-là même, qui aurait pu donner une chance supplémentaire à André Onana de glaner les points du jury final, si à l’instar de Vander Saar il lui avait fait confiance en Janvier dernier en lui confiant la cage des Lions.

Toujours est-il que la « mésentente » et le « refus » d’Onana de rejoindre la sélection n’aura pas empêché Broos à la tête du Cameroun de conquérir l’Afrique du football. Sacré champion d’Afrique avec les Lions au soir du 05 Février 2017 à Libreville au Gabon, l’ancien défenseur international belge a non seulement surpris positivement la planète football (lui qui n’avait jamais tenu une sélection nationale), mais il a inscrit aussi en lettres d’or son nom dans les annales du football continental (CAN) voire mondiale.

Le voici de droit, propulsé sur le devant de la scène grâce à cette prouesse exceptionnelle. Après la CAN, plus rien.  Or dans cette même catégorie de «meilleur entraineur de sélection messieurs », que de monstres sacrés ! Broos va faire face entre autres à : Joachim Löw (Allemagne), vainqueur de la Coupe des confédérations 2017. Ou, Julen Lopetegui (Espagne), Tite (Brésil), Roberto Martinez (Belgique), Vahid Halilhodzic (Japon), qui eux, ont réussi à obtenir leur ticket pour la prochaine coupe du monde «Russie 2018».

Même s’il aura du mal à rafler un titre au milieu de ses pairs, qui cumulent tous titres et expériences stratosphériques tant en club qu’en sélection, André Onana aura déjà remporté une première victoire celle de la « reconnaissance mondiale ».

Du reste, voici la liste des neuf catégories en lice : meilleur arbitre homme, meilleur arbitre femme, meilleur joueur de l’année, meilleure joueuse de l’année, meilleur gardien de buts, meilleure gardienne de buts, meilleur entraîneur de club masculin, meilleur entraîneur de sélection messieurs, meilleur club de football féminin.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top