coupe du monde 2018

Cameroun/Nigéria (1-1) : les Notes des Lions

Benjamin Moukandjo

Une salle soirée pour le capitaine Benjamin Moukandjo.

Le Cameroun a entamé sa phase retour des éliminatoires de la coupe du monde Russie 2018, ce 04 Septembre 2017 au stade omnisport Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Opposé au Nigéria qui les a laminés le 1er Septembre 2017 à Uyo, les lions avaient pour obligation de s’imposer largement pour conserver un mince espoir de retrouver la Russie à l’été 2018. Malheureusement, la remontada attendue n’a pas eu lieu et la conséquence est directe, les champions d’Afrique en titre ne disputeront pas la coupe du monde en Russie en 2018. Voici Les notes des Lions.

Fabrice Ondoa 4 : en difficulté sur ce match comme le reste de ses compères de la défense, le portier de Séville B n’aura pas évité le nouveau naufrage du bateau lion indomptable. Battu à la 31è minute par Simon Moses, Ondoa très sollicité enregistre néanmoins 6 arrêts sans lesquels le score aurait pu être très lourd il enregistre la note de 4

Banana Yaya 4 : le géant défenseur de Panionos en Grèce faisait son grand retour en tant que titulaire dans la tanière des lions indomptables. Remplaçant de Ngadeu, son mètre 83 aura permis de couper les trajectoires des ballons en destination d’Ighalo grâce à ses anticipations. Malheureusement, les relances de Banana n’auront pas permis d’oublier Ngadeu. 4

Fai 5 : très volontaire, Fai Collins a été très actif dans cette rencontre manquant même de peu de donner l’avantage au Cameron à la 78è min à la suite d’un cafouillage avec le gardien NigérianEzenwa. Offensif, courageux, disponible sur son couloir droit ses rares centres n’auront néanmoins pas trouvé ses attaquants. Averti dans ce match Fai s’en sort avec un 5

Serge Leuko : 4

Comme au match aller, il a bien débuté le match, réussissant à contrer quelques velléités de Victor Moses.  Mais on l’a senti essoufflé au fur et à mesure que les minutes passaient. Malgré sa solidité, il n’a pas tout le temps fait des choix judicieux. Mais il est tout de même prometteur sur ce côté gauche qui cherche preneur depuis la blessure d’Ambroise Oyongo en juin.

 

Teikeu 4 : performance mitigée du sochalien. En difficulté en un contre un, performant sur ses anticipations, Teikeu est à l’origine du premier but Nigérian. Enrhumé sur la ligne par Ighalo pour le 1 à zéro, la soirée de Teikeu n’aura pas été facile. Comme au match aller, teikeu aura souffert malgré tout son courage et sa volonté. 4

ZamboAnguissa, Arnaud Djoum, Siani, le trio du milieu Camerounais a été moins poreux qu’au match aller. N’hésitant pas à se projeter vers l’avant, zambo, Djoum et Siani ont malheureusement été le symbole de l’impuissance des lions face au calme et à la maitrise technique Nigériane. Le trio a touché 96 ballons (40 dans la moitié de terrain adverse avec 37 pour Zambo Anguissa) soit les 44% des passes de toute l’équipe. Malheureusement ils auront été les plus sanctionnés (6 fautes pour Djoum, 4 pour Anguissa et 5 pour Siani) mettant quelques fois leurs coéquipiers en difficulté. Ils récoltent tous un 5

Moukandjo 2 : hué par une grande partie du public de Mfandena, le capitaine des lions a eu une soirée bien difficile. Presqu’inutile dans le jeu offensif17 retraits (coups de pied arrêtés compris) tous aussi imprécis et ternes les uns que les autres, incapable d’éliminer des adversaires en un contre un, pris de vitesse sur chacune de ces tentatives d’accélération par ses vis-à-vis, c’est l’hologramme de Moukandjo qui porte le brassard de capitaine des lions depuis l’après Can gabonaise. Que dire de son silence au moment de gueuler et rameuter ses coéquipiers dans les moments difficiles ? Remplacé par Bassogog à la 61è minute sous les sifflets et la bronca du stade Ahmadou Ahidjo, Moukandjo s’en tire avec une note de 2 (Inédit pour un capitaine des Lions indomptables).

Jean Pierre Nsame 3 : première à vite oublier pour le buteur des Youns Boys. Vanté pour sa qualité d’appel, il n’aura jamais su prendre à défaut son client du soir le défenseur Nigérian Balogun. Aucun tir cadré en une heure de jeu, Nsame a été très décevant dans ce match à haute pression pour les lions indomptables. Le reverra-t-on à la pointe de l’attaque des lions ? Peu sur. 3

Fabrice Olinga Essono (5) : double performance encourageante pour son retour en sélection. Aligné seul en pointe sur le front de l’attaque, Olinga aura montré des qualités de vitesse intéressantes, mais peu inquiétantes pour ce match au regard de la robustesse des attaquants des super eagles. Esseulé, Olinga a passé une soirée frustrante comme le reste de ses coéquipiers. Remplacé à la 80è minute après avoir été averti, Olinga reste une option intéressante pour l’avenir sur le front de l’attaque des lions

Aboubakar (5) : il aurait sans doute dû être aligné d’entrée regrettent certainement les fans des lions. Rentré en jeu à la 61è minute Aboubakar a apporté sa touche technique sur le front de l’attaque, .ses appels contre appels, auront donné du travail à la ligne défensive Nigériane. C’est lui qui transforme le pénalty obtenu par Djoum à la 75è minute pour le but de l’égalisation. 5

Bassogog (5) : feintes, accélérations, centres courts, longs, décrochages, Bassogog a donné une saveur différente à la prestation du Cameroun ce soir dès son entrée en jeu à la 61è. Il a offert plus de variété à l’attaque. Sa prestation aurait pu être parfaite si toutes ses actions étaient bien terminées. 5.

Isaac Bayebane

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top