« On sait très bien que les grands clubs se préparent pour toute la saison […] Il peut y avoir des failles chez eux aussi, nous travaillons là-dessus »

Dans une sortie médiatique accordée à la Provence, le milieu de terrain de KV Ostende a dans une analyse froide mis en avant, les failles de l’OM qui pourraient donner un avantage décisif à son équipe pour venir à bout de son adversaire.
D’entrée de jeu, Siani a tout de même reconnu que, la défaite consommée du coté du vieux port phocéen était prévisible, mais pas avec un score aussi ouvert: « Nous savions que nous pouvions perdre mais pas en encaissant autant de buts. Encaisser quatre buts, c’était trop» A laissé échapper l’ancien académicien de la KSA.

Défait (4-2) à l’aller à Marseille, dans le cadre du match du troisième tour préliminaire de la Ligue Europa, KV Ostende et son capitaine Sébastien Siani doivent absolument réagir à l’Albertpark ce jeudi.
Dans cette recherche de solution, le capitaine d’Ostende a sa petite idée pour exploiter les possibles faiblesses des hommes de Rudi Garcia: « On sait très bien que les grands clubs se préparent pour toute la saison. Là, au tout début, ils se règlent encore. Le temps que tout se mette en place, on peut essayer d’en profiter. Il peut y avoir des failles chez eux aussi, nous travaillons là-dessus »

Un détail somme toute logique, la Ligue 1 ne débute que ce week-end, l’OM ne doit pour l’instant sa cohésion et son alchimie, que grâce aux matchs de préparation. Mais Marseille a été intraitable lors de sa pré-saison.
Par contre, KV Ostende a lancé sa saison à domicile à Jupiler pro dimanche dernier par une défaite (0-1) face à l’Excel Mouscron. Une série de deux revers successifs qui ne casse pas pour autant le légendaire flegme des belges: « Nous n’avons pas de pression. À l’OM de faire le maximum. Si nous perdons, ce sera normal, si on gagne, ce sera l’exploit. » conclue de manière pragmatique Sébastien Siani.