coupe des confédérations 2017

Cameroun-Colombie (0-4): Hugo Broos a-t-il voulu humilier André Onana?

La décision d’aligner le portier de l’Ajax Amsterdam face à la Colombie avec une défense expérimentale ressemblait plus à une punition qu’à autre chose.

Pour justifier la titularisation de Fabrice Ondoa, inactif en club, au détriment d’André Onana portier titulaire de l’Ajax Amsterdam et finaliste de la dernière Ligue Europa, Hugo Broos, le sélectionneur des Lions Indomptables du Cameroun ne pouvait trouver meilleure stratégie.

En alignant l’ancien barcelonais face à la redoutable Colombie, derrière une défense brouillonne, le technicien belge qui n’a jamais caché sa préférence pour Fabrice Ondoa savait sans doute que la soirée serait cauchemardesque pour son rival de frère.

La supériorité des Cafeteros sur les Lions indomptables étaient flagrante. Et le portier camerounais  n’avait aucun moyen de limiter les dégâts. Quatre buts encaissés. Pas sûr qu’aucun autre gardien de buts camerounais aurait fait mieux dans ces conditions face à la machine emmenée par le madrilène James Rodriguez. Même pas Ondoa qu’Hugo Broos et une partie du public camerounais chouchoutent. Mais les plans de Broos étaient certainement bien tracés: trouver un argument de poids pour discréditer ce remplaçant de luxe qui devient à la limite gênant.

Retour à la case départ

Comme dans un scénario bien préparé, en  Coupe des Confédérations, Joseph Fabrice Ondoa (un seul match disputé avec la réserve du FC Séville  cette saison) reprendra tranquillement sa place sur le trône. Tandis que son cousin Onana (46 matches cette saison en championnat et en Ligue Europa avec l’Ajax Amsterdam), retrouvera le siège que Broos lui a toujours réservé… au banc de touche. Le technicien belge s’assurera cette fois-là de préparer une défense en béton, pour éviter toute possible humiliation à son préféré.

Ngadeu, « ménagé » contre la Colombie (on parle bien de la 5ème nation au classement FIFA), reprendra sa place en défense centrale aux côtés de Teikeu pour former la muraille qui a tant fait du bien aux lions à la CAN Gabon 2017. Sur le côté droit, Fai reprendra sa place à Guihoata et essaiera d’opposer la rigueur qu’on lui connait à ses adversaires. En l’absence d’Oyongo blessé, il s’assurera de trouver une solution ponctuelle à gauche. Siani, Djoum et Zambo Anguissa reviendront sécuriser le milieu très poreux mardi soir. Le retour en attaque d’Aboubakar et de Bassogog devrait permettre au Cameroun de pouvoir garder le ballon plus longtemps éloigné de leur surface de vérité, chose qu’on ne pouvait voir face à la Colombie où Ndip Tambe, joueur aux capacités techniques très limitées courait sans cesse sans ballon.

Toutefois, il est clair que rien ne garantit qu’avec le retour des habituels titulaires, le Cameroun fera le poids face à ses adversaires chiliens, allemands et australiens. Hugo Broos, on le sait reste sur deux défaites en autant de sorties face à des pays situés en dehors du continent africain. Une réalité que les observateurs avertis ne sauraient négliger dans leurs analyses et qui devrait interpeller le belge lui-même. Il n’est donc pas impossible dans ce décor que le « tout puissant » Ondoa connaisse aussi sa part d’humiliation.

 

 

1 Comment

1 Comment

  1. Waffeu

    14 juin 2017 at 21 h 08 min

    Je confirme cette ipothèse dans la mesure où il a laissé finir le match alors que s’il s’agissait d’un torn ower il devrais faire jouer le troisième gardiens à la mi’temps

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top