can 2017

CAN 2017: Le Cameroun bat le Sénégal et passe en demi-finales

Sénégal-Cameroun

Les Lions Indomptables se sont imposés à l’issue de l’épreuve des tirs au but (5-4).

La soirée aura été longue.  Il a fallu attendre la séance des tirs au but pour départager le Cameroun et le Sénégal, à l’occasion du deuxième match des quarts de finale de la CAN 2017. Comme lors de la finale de Mali 2002, les Lions Indomptables ont été parfaits dans cette épreuve. Ondoua a stoppé le dernier tir de Mané, donnant la possibilité à Aboubakar Vincent qui avait la charge d’exécuter le dernier tir camerounais, d’envoyer les Lions Indomptables en demi-finales. Moukandjo, Oyongo, Teikeu et Zoua avant l’attaquant du Besiktas, s’étaient montrés intraitables. Le Sénégal qui avait soif de revanche attendra seulement une prochaine occasion.

La rencontre démarre très timidement côté camerounais. Les accélérations généralement ponctuées de centre de keita Baldé sur le couloir gauche trouvait cependant une défense bien regroupée. Même si les sénégalais dominaient la première mi-temps, les occasions franches se faisaient rares en première mi-temps. A part deux tirs de Mame Diouf (bien servi par Mane 27e) et de Baldé (39e) légèrement au dessus de la barre, plus grand-chose à se mettre sous la dent. La meilleure occasion du Cameroun en première période a eu lieu à la 36ème minute. Une accélération de Moukandjo parti en contre pour finalement se heurter sur Abdoulaye Diallo, le portier sénégalais (36e).

En seconde période, le Cameroun est encore obligé de jouer la défensive, le Sénégal ayant accéléré le rythme en attaque. Ondoua est mis en difficulté après un centre vicieux de Sadio Mane, repris de la tête par Mame Diouf de la tête (54e). Les sénégalais poussent, le Cameroun résiste, non sans se procurer quelques maigres occasions, comme celle de Moukandjo, bien placé pour reprendre (mal) une balle repoussée après un tir de Bassogog (66e) ou un tir d’Oyongo dans le petit filet extérieur (77e). Le rythme du match ne change pas jusqu’à la fin du temps réglementaire même si les camerounais ont eu chaud sur un tir de Gassama au petit filet extérieur (87e) et une reprise de Moussa Sow au dessus de la barre (90e). N’eut été la classe de Fabrice Ondoua, l’ancien lillois qui a réussi à s’échapper du marquage, aurait finalement pu crucifier les Lions Indomptables dans les temps additionnels (90+2). 0-0 à la fin des 90 minutes. Les prolongations s’imposent.

A la 105ème minute, Zoua refuse d’ouvrir le score. Il était idéalement placé à la réception d’une passe lumineuse d’Aboubakar Vincent mais tire sur le gardien. Moussa Sow rate la dernière occasion du match (120e) et permet aux deux équipes de s’expliquer aux tirs au but. Une séance remportée par le Cameroun 5-4 après l’arrêt par Ondoua du dernier tir sénégalais signé Sadio Mané.

 

Fiche technique du match

Sénégal-Cameroun (4-5 tab)

Stade Rénovation de Franceville

Temps clément

Cartons jaunes
Sénégal : Mame Diouf (14e)
Cameroun : Oyongo Bitolo (25e) ; Arnaud Djoum (82e)

Sénégal

1 – Abdoulaye Diallo – 2 Serigne Mbodji – 3 Kalidou Koulibaky – 4 Cheik Mbengue Saliou Cisse 86e) – 5 Idrissa Gueye – 8 Cheikou Kouyate © (11 Cheikh Ndoye 119e) – 9 Mame Diouf (cj, 14e) (Moussa Sow 64e) – 10 Sadio Mane – 20 Keita Baldé – 21 Lamine Gassama – 22 Henri Saivet.
Remplaçants
6 Famara Diedhiou – 7 Moussa Sow – 11 Cheikh Ndoye – 12 Mohamed Diame – 13 Moussa Konate – 14 Zargo Touré – 15 Papa Diop – 16 Khadim Ndiaye – 18 Ismaila Sarr – 19 Saliou Ciss – 23 Pape Ndiaye
Coach : Aliou Cisse

Cameroun
1 Joseph Fabrice Ondoua – 4 Adolphe Teikeu Kamgang – 5 Ngadeu Ngadjui Michael – 6 Oyongo Bitolo Ambroise (cj, 25e) – 8 Benjamin Moukandjo © – 13 Christian Mougang Bassogog – 15 Sébastien Clovis Siani – 17 Suthuin Djoum Arnaud (14 G Mandjeck 112e) – 19 Robert Ndip Tambe (Aboubakar Vincent 112e) – 19 Faï Collins Ngoran Suiru – 20 Karl Toko Ekambi (9 Zoua Daogari Jacques-mt).
Remplaçants
2 Ernest Olivier Mabouka Massoussi – 3 Nicolas Julio Nkoulou – 7 Cliton Njie – 9 Zoua Daogari Jacques – 10 Aboubakar Vincent Aboubakar – 11 Edgard Salli Nicaise – 12 Franck Thierry Boya – 14 Georges Constant Mandjeck – 16 Goda Jules – 21 Djetei Mohamed – 22 Joseph Ngwem II – 23 Bokwe George.

Coach : Hugo Henri Broos

Arbitre : Janny Sikazwe (Zambie)
Arbitre assistant 1 : Jerson Emiliano Dos Santos (Angola)
Arbitre assistant 2 : Marwa Range (Kenya)
Quatrième officiel : Hamada Moussa Nampiandraza (Madagascar)
Commissaire : Amadou Souley (Nigéria)
Coordinateur général : Khaled Lemkecher (Tunisie)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top