can 2017

CAN 2017 – Cameroun-Burkina (1-1): La lecture de Patrick Mboma

Patrick Mboma

L’ancien buteur des Lions Indomptables se prononce sur les qualités et les défauts présentés par le Cameroun lors de sa première sortie à la 31ème Coupe d’Afrique des Nations.

Quel est votre sentiment par rapport à la première sortie du Cameroun face au Burkina Faso (1-1) ?

Je suis très content de la prestation du jour, très déçu du résultat du Cameroun. Ils ont dominé leur sujet même s’ils ont concédé quelques occasions. Et puis, ça s’est joué sur un petit coup du sort. Je pense que le Cameroun a eu la possibilité de tuer le match, de mener par deux buts d’écart. Même trois buts d’écart à un moment n’auraient pas été usurpés. Ma plus grande satisfaction, c’est d’avoir vu un groupe qui semblait uni, et je pense que c’est une équipe qui a envie de prouver. Un état d’esprit qui fait plaisir à voir parce que ça fait un petit moment qu’on n’a pas vu ça au sein des Lions.

Qu’est-ce qu’il faudra changer selon vous contre la Guinée-Bissau ?

Il faudra de l’efficacité. L’efficacité aussi bien sur le plan défensif que sur le plan offensif. Si l’efficacité offensive était au rendez-vous, ça aurait pu permettre de transformer plusieurs occasions en but. On a vu le même match, et ce n’est pas la peine de citer les noms des joueurs qui n’ont pas pu concrétiser les actions. Je pense que l’état d’esprit est très bon et avec le type de performance que j’ai vu notamment en première période, n’importe quelle équipe peut craindre le Cameroun.

Votre appréciation par rapport à ce groupe A ?

Je pense que le Gabon et le Cameroun l’ont laissé en suspense, parce que si les deux équipes ne s’étaient pas fait rejoindre, elles seraient aujourd’hui avec trois points, avec la perspective de se rencontrer presque pour un match de gala en dernier. Aujourd’hui, on est reparti à zéro et ils ne sont ni premiers ni dernier, ce qui veut dire que le prochain match est un match couperet. Je dirais quand même que le Cameroun a un petit avantage que les gens ne mesurent pas, nécessairement, c’est le fait de jouer tous les matches à 20 heures. La chaleur est importante, on a vu la première période du match d’ouverture qui était moins intéressante que la seconde parce qu’il y avait plus de chaleur et camerounais et burkinabés ont pu jouer sous une chaleur moindre et ça permis d’avoir un tout autre spectacle. J’espère qu’il y aura deux éléments qui tourneront en notre faveur, le fait de jouer à 20 heures et surtout, le plus important, c’est d’être efficace.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Most Popular

Lionindomptable.com est un site d'information et d'actualité dédié à l'équipe nationale de football du Cameroun. Il est à l'initiative d'authentiques fous fanatiques de football; suffisamment fous pour consacrer bénévolement 80% de leurs temps à leur équipe de cœur.

Copyright © 2014 Lionindomptable.com.

To Top