14 millions d’euro d’amende et 10 ans de prison recquis contre Samuel Eto’o

Par
Updated: novembre 24, 2016
samuel eto'o fraude fiscale

Pour trois années de fraude fiscale.

Le quadruple ballon d’or africain Samuel Eto’o est dans de sales draps. Le fisc espagnol vient d’annoncer des poursuites contre le camerounais pour fraude fiscale et dissimulation de revenus. L’administration fiscale espagnole dit avoir fait le constat d’une fraude entre 2006 et 2009 alors que le lion indomptable écrivait une des glorieuses page du football catalan.

Il est reproché à Eto’o un montage financier sur les revenus tiré de ses droits à l’image, notamment au sein d’un juteux contrat le liant à Puma. L’ancien joueur du Barça se serait débrouillé pour déléguer ces revenus à deux sociétés, une hongroise et une espagnole et ainsi échapper à l’impôt sur le revenu. La justice espagnole estime que Samuel Eto’o était le propriétaire réel de ces droits. Le Camerounais naturalisé espagnol aurait ainsi évité 3,4 millions d’euros de taxes sur trois ans. 

«Le footballeur a simulé que ces droits avaient été cédés à deux sociétés domiciliées respectivement en Hongrie et en Espagne, dans le but de réduire son impôt de manière frauduleuse», affirme le parquet dans ces réquisitions consultées par l’AFP

Eto’o accuse son agent josep Maria Masalles

Le joueur d’Antalyaspor en conflit contre son agent depuis 2013 pour des désaccords au sujets d’investissements immobiliers bancals, accuse celui çi d’être à l’origine de cette fraude. Il avait déjà porté plainte contre cet agent pour des faits d’escroquerie et de détournement de fonds. Selon Eto’o, josep Maria Masalles était seul responsable de ses affaires financières durant cette période de fraude

Le parquet espagnol a requis de très lourdes peines, notamment en raison du non-remboursement par Samuel Eto’o des sommes non-déclarées depuis 2009.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *