coupe du monde 2018

Cameroun 1-1 Zambie : Un nul qui complique déjà tout

Les Lions tenus en échec par la Zambie

Tenus en échec à domicile par les Chipolopolos, les Lions Indomptables sont déjà dos au mur. Aucun faux pas ne leur sera plus permis dans la perspective d’une qualification pour la Coupe du Monde Russie 2018.

Jusqu’au bout, Benjamin Moukandjo et ses coéquipiers auront tenté. Mais ils se sont heurtés à Mweene Kennedy, le portier zambien en très grande forme qui opposait des arrêts décisifs aux tirs nourris d’Aboubakar (86e) et Siani (88e). Malgré les six minutes de temps additionnels accordées en fin de partie, le Cameroun n’a pas pu transpercer une défense devenue compacte au fur et à mesure que la rencontre s’acheminait vers son terme. Les lions n’auront qu’à s’en prendre à eux-mêmes. Ils n’auront pratiquement rien fait pour se mettre rapidement à l’abri face à un adversaire pourtant prenable qu’ils ont vite fait de mettre en confiance.

Tout au long de la première mi-temps, les rois de la forêt ont joué sans véritablement progresser vers les buts adverses. Il leur a sérieusement manqué un faiseur de jeu au milieu de terrain, celui là capable de créer et de mettre des attaquants en orbite. En face, les zambiens, à force de se voir offrir des espaces ont vite senti que la montagne camerounaise était surmontable. Après avoir quelques fois mis la défense en difficulté, ils ont réussi à trouver l’ouverture du score par Collins Mbesuna qui ne s’est pas fait prier pour propulser une balle de coup franc au fonds des filets, face à une défense qui a une nouvelle fois affiché sa passivité au grand jour (35e). Comme souvent, il a fallu que ce but intervienne pour que les joueurs d’Hugo Broos essaient de se bouger. Aboubakar Vincent a rétabli l’équilibre quelques secondes avant le départ à la mi-temps, en transformant un penalty qu’il a lui-même provoqué.

Le début de la deuxième mi-temps est une nouvelle fois poussive chez les lions qui ont du se remettre à Fabrice Ondoua pour éviter le pire, alors que les attaquants zambiens se baladaient allègrement dans la surface camerounaise. L’entrée d’Anatole Abang à la place de Salli Edgard à la mi-temps n’a rien produit de conséquent. Par contre, celle de Christian Bassogog en remplacement de Cliton Njie aurait pu être  fructueuse si elle intervenait plus tôt.  C’est l’attaquant d’Aalborg qui aura d’ailleurs essayé le dernier tir camerounais. Si sa tentative s’est envolée au dessus de la barre transversale, celles de Vincent Aboubakar (86e) et Siani (88e) ont permis au portier zambien Mweene Kennedy de se mettre en évidence.

Un but partout, score final. Un deuxième nul en deux matches qui n’arrange nullement les affaires du Cameroun, désormais distancé au classement par le Nigéria qui a enregistré sa deuxième victoire en autant de sorties, contre l’Algérie (3-1). Pour décrocher une qualification à la Coupe du Monde 2018, le Cameroun est désormais contraint de gagner tous ses deux prochains matches à domicile mais aussi d’aller chercher de belles performances à l’extérieur. Une mission qui ne pourrait être atteinte que si Hugo Broos révise sa stratégie et opère une meilleure redistribution des cartes au sein de son effectif.

 

1 Comment

1 Comment

  1. Yves

    13 novembre 2016 at 14 h 39 min

    Le Nigeria a gagné l’Algérie par un score de 3-1

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top