Ignoble et honteuse Mauritanie face au Cameroun

Par
Updated: juin 3, 2016
mauritanie cameroun

Un esprit belliqueux et Hugo Broos blessé à la tête.

Le ton était donné à l’arrivée des lions indomptables mercredi dernier à Nouakchott. Un accueil glacial, une maltraitance planifiée et décidée par les autorités du pays qui imposaient aux joueurs camerounais 4h d’attente à l’aéroport. Aucune facilitation classique dans ces cas, un bus non escorté qui se retrouvait ralentit dans les bouchons de la triste ville mauritanienne. Jusque là, rien d’illégal, tout dans l’inélégance!

Sur le terrain, on a assisté à un match surréaliste avec d’un côté les lions indomptables du Cameroun venus jouer au football, et de l’autre, une armée de barbares déterminés à gagner à tous les prix. C’est sur une pelouse d’apparence jolie,  mais combien bossue et chaotique, que les mauritaniens ont fait étalage d’anti-jeux, de brutalité gratuite, de haine à peine déguisée dans toutes les parcelles de jeu. Ignobles, les mauritaniens ont baigné dans un esprit belliqueux face à un arbitre douteux, hésitant et frileux. Les hommes du nord s’en sortiront au moins avec un carton rouge sur une faute totalement méchante sur Toko Ekambi qui aura souffert le martyr durant toute la rencontre.

Puis vint l’inacceptable!

 L’entraîneur des lions indomptables Hugo Broos se prenait un projectile en plein crane à quelques minutes du sifflet final. Le belge rentrait sur le terrain la main plaquée sur la tête devant l’indifférence manifeste des officiels et du service de sécurité qui ne lui demandaient qu’une seule chose, sortir du terrain. L’arbitre malgache Hamada El Moussa Nampiandraza  quant à lui n’a pas daigné en savoir plus sur l’incident du banc de touche, trop occupé à gérer un match qui au fil des minutes le dépassait.

Il est à féliciter la bonne gestion psychologique des lions indomptables qui ne sont pas rentrés dans le jeu de leurs adversaires, ils sont restés solides physiquement tout en évitant habilement de se faire blesser. Le but de Salli a constitué un véritable hold up.

En espérant une pression de la part des dirigeants de la Fecafoot afin d’obtenir une sanction légale pour ces faits, le Cameroun disputera la prochaine coupe d’Afrique et la Mauritanie pourra continuer de croupir dans les bas fonds du classement mondial. Une inexistence finalement bien méritée.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *