Equipe nationale

lions indomptables; vers une reconduction de Volker Finke

lions indomptables; vers une reconduction de Finke

Volker Finke serait à 2 doigts d’une prolongation.

Selon une information qui nous est parvenue ce matin, le comité de normalisation en charge temporaire de la gestion du football camerounais, se prépare à renouveler le contrat du très contesté sélectionneur Volker Finke.

Sauf changement de dernière minute, il n’y aura donc pas de 28èm sélectionneur des lions indomptables,  du moins pas pour le moment.  Les pressions de groupes d’intérêts seraient sur le point de prendre le dessus sur un limogeage programmé et initié par SE Roger Milla. Il faut dire que les résultats ne plaidaient fatalement pas en la faveur du technicien Allemand qui après avoir inscrit son nom au palmarès des pires prestations au mondial 2014; a été incapable de passer la phase de groupe lors de la dernière coupe d’Afrique des nations.

D’aucun estime qu’avant lui il ne se passait plus rien et que le Cameroun n’avait plus connu une phase finale de CAN.  Une vérité qui perd son sens quand on est « Le Cameroun », terre de foot, vivier à talents, au palmarès le plus étoffé d’Afrique. Difficile d’accepter qu’une qualification à la CAN devienne en soi un exploit dans le pays de Roger Milla. De 2010 à 2013 les résultats étaient catastrophiques, aujourd’hui ils sont tout simplement médiocres; une évolution croissante, mais négative!

Comment tirer à boulet rouge sur l’unique sélectionneur quand on connait les tumultes et magouilles administratives à n’en plus finir qu’abritent la sélection nationale? Un comité provisoire au règne permanent qui n’aura ni fait le ménage, ni normalisé quoique ce soit; bien au contraire, il aura montré ses limites de gestion et créé des désordres d’un autre genre. Ngassa Happi sentant l’odeur du farci roussi, déposait sa démission quelques mois seulement après sa nomination en tant que vice président du dit comité. Celui ci condamnait à demi-mot les travers de son président Joseph Owona imperturbable dans ses choix caduques.

Volker Finke reconduit, cela semblerait autant caduque mais n’est ce pas simplement un aveux des dirigeants conscients de leurs parts majeures de responsabilités dans l’échec de la mission d’un sélectionneur prêt à tout pour le rester?

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top