Le directeur du centre de formation de l’AC Ajaccio, Bannier Sébastien.

Présent au championnat de jeunes mettant en opposition les meilleurs écoles de foot au Cameroun, Sebastien Bannier ne cache pas sa satisfaction quant au niveau de jeu et la qualité technique des jeunes invités à la Easter cup. Entretien…

Qu’avez-vous observé dans le jeu de ces jeunes ?

Il y a des choses intéressantes dans le jeu et sur le plan collectif. Il y a des individualités qui sont au dessus du lot.

Qu’est ce qui a motivé Ajaccio de vous envoyer à l’Easter cup ?

C’est l’invitation de Jean Flaubert. Je le connais depuis des années. Nous sommes un centre de formation en Corse avec une grande ouverture. Si un ou deux éléments peuvent nous rejoindre à l’avenir, ce serait bénéfique pour l’effectif de l’AC Ajaccio. Rien ne vaut un déplacement. Car c’est toujours bien de voir des jeunes dans leur contexte pour observer leurs potentiels.

A l’issue du tournoi des joueurs se sont démarqués à vos yeux ?

Bien sûr. On n’est pas là pour dire qu’un joueur est capable d’intégrer nos effectifs en quelques minutes. On est là pour observer sur plusieurs jours. Regrouper nos informations en fonction de ce qui se fait ici et dans leur club. Prendre un jeune et l’emmener en Europe n’est pas évident, même si les portes sont ouvertes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.