« il faut que l’entraineur se reprenne »

La rencontre Cameroun-Côte d’Ivoire, prévue ce mercredi 28 janvier 2015 au Stade de Malabo promet des étincelles. Chacune des deux équipes, auteurs de deux nuls lors de leurs deux premières sorties doit impérativement s’imposer pour poursuivre l’aventure dans cette compétition. Cette affiche est sur toutes les lèvres à Malabo, y compris celles des anciens footballeurs africains venus accompagner et soutenir leurs équipes respectives.

Cyrille Domoraud: « Tout va se jouer à des détails près »

Je dirai que ce sera une rencontre très difficile pour les deux équipes, toutes les deux ont à cœur de se qualifier et la qualification arrivera au plus méritant. Il peut y avoir des commentaires ça et là mais la vérité c’est sur le terrain rectangulaire. La Côte d’Ivoire a des qualités, le Cameroun aussi a des qualités, tout va se jouer à des détails près… Il faut surtout la préparer avec beaucoup de sérénité, ce n’est qu’avec la sérénité qu’on peut trouver des failles, qu’on peut juger des moments propices pour agir, des moments ou il faille récupérer. Quand on parle de détail, c’est un peu de tout ça.

Michel Kaham: « On a les moyens de passer ce tour »

michel kaham cameroun can 2015

Je dis sincèrement, il faut que l’entraineur se reprenne et mette sur le terrain la meilleure équipe qui existe mais fasse des corrections quand il faut le faire. Il est inadmissible que des gens continuent à porter excessivement les ballons. Les autres jouent en une touche, en déviation mais nous, on coure, on se tamponne. On doit revenir à un sport collectif, c’est ce qui a fait notre force face à la Côte d’Ivoire quand on l’a battue, si on retrouve ces vertus là, alors, on peut espérer gagner. Il faut absolument gagner pour passer. Là, on est dos au mur, on a les moyens de passer ce tour, il faut qu’on le fasse.