Des raisons incohérentes.

Alors que le sélectionneur des lions indomptables Volker Finke peaufine sa liste et son programme de préparation pour la Can 2015; outre les interrogations sur la liste des 23, nous nous sommes penché sur le cas Chedjou!

Depuis la débarque du mondial brésilien, des joueurs  considérés comme fauteurs de troubles avaient été mis sur le côté. Il s’agissait principalement du capitaine Samuel Eto’o, Alexandre Song et Benoît Assou Ekotto. D’autres comme Jean II Makoun et Achille Webo, convaincus de la nécessité d’arrêter, ont annoncé leurs fin de carrière internationale.

Quid d’Aurelien Chedjou?

Si les performances du joueur de Galatasaray lors de la coupe du monde n’ont pas été époustouflantes autant que celles de la plupart de ses coéquipiers, Aurelien Chedjou n’a plus été convoqué jusqu’à nos jours pour des raisons nébuleuses.

Nous avons mené une enquête au près de l’administration des lions indomptables qui a révélé qu’une liste émanant des dirigeants et comportant 10 noms de joueurs à bannir avait été remis à Volker Finke. Si le sélectionneur allemand avait pu comprendre le retrait de certains joueurs, il fut plutôt étonné de découvrir le nom du défenseur du Gala. La raison avancée, aussi simple que stupide, serait qu’Aurelien Chedjou aurait été aperçu dans un bar Brésilien pendant la compétition, sirotant un verre de cocktail alcoolisé. Consterné, le sélectionneur s’est vu refuser toute forme de grâce à l’endroit de Chedjou malgré toutes sa volonté.

D’autres sources nous révèlent que  Chedjou aurait eu vis à vis des gestionnaires du foot camerounais, une attitude hautaine et dédaigneuse. Aucun détail ne nous sera donné concernant cette accusation.

Nous avons approché Chedjou

Approché à trois reprises par nos journalistes, Aurelien Chedjou s’est refusé catégoriquement de faire le moindre commentaire sur sa mise à l’écart et sur les lions indomptables. Ce pendant, son entourage nous parle d’un compétiteur privé d’une partie de lui, qui a du mal à accepter la situation, mais reçoit en permanence le soutien de ses coéquipiers.

Au sujet du verre de cocktail, il s’agirait soit d’une fâcheuse coïncidence, soit d’un prétexte car, nous explique t-on; Aurelien Chedjou se baladait effectivement dans les rues Brésiliennes avec deux proches au cours d’un après midi « quartier libre ». Un de ses accompagnateurs s’est servi un verre de cocktail et à ce moment précis, des camerounais déambulant dans le coin se sont empressés de prendre en photo le joueur en face du verre. Quelques heures plutard, une pluie d’articles se déversait sur la toile dans une présentation biaisée de la réalité. Ces articles ont forcément pris de l’importance au fil des défaites pour finalement être relayé par les médias camerounais les plus lus.

Qui pour parer à une éventuelle absence de Nkoulou et/ou Mbia en défense?

Si la paire Mbia-Nkoulou a donné d’excellents résultats, on a pu constater les affres de leurs absences lors du dernier match opposant les lions aux éléphants de côte d’ivoire. Après le carton rouge de Stephane Mbia, rien n’était plus pareil. Puis, suivait le remplacement de Nicolas Nkoulou qui traîne jusqu’à présent une blessure au genou; l’équipe de Volker Finke a démontré un réel manque d’alternatives. On ne saurait non plus imaginer un dispositif dans lequel Stephane Mbia pourrait renforcer un milieu de terrain défensif en l’absence de Eyong Enoh encore blessé cette saison.

Comment imaginer que le défenseur central du meilleur club de Turquie; en tête du championnat avec une participation à la champion’s league puisse ne pas faire partie des 23 joueurs retenus pour la Can  dans un effectif sans doublure naturelle en défense centrale et pour des raisons aussi faibles? L’avenir nous dira.