can 2015

Le Cameroun fait douter la Côte d’Ivoire

mbia stephane lions indomptables du cameroun

Une fin de match surréaliste.

Les Lions indomptables, déjà qualifiés pour la CAN 2015 et assurés de terminer en tête de la poule D avant la rencontre, n’ont laissé aucune facilité à Yaya Toure et ses coéquipiers qui ont du au finish se contenter d’un nul virge salvateur.

Le refus de jouer observé dans le camp des ivoiriens vers la fin de la rencontre témoigne à suffisance de la difficulté que ces derniers auront eu à arracher le nul sur leur terrain, synonyme de qualification pour la phase finale de la CAN Guinée Equatoriale 2015.
C’est que, après la frappe d’Aboubakar saisi en deux temps par le portier des éléphants vers la fin du temps réglementaire, ces derniers ont compris que la moindre prise de risque pourrait leur faire perdre la qualification tant convoitée dans les toutes dernières minutes, eux qui depuis le début de la partie ont eu du mal à imposer une réelle domination sur les poulains de Volker Finke.

Pourtant, les joueurs d’Hervé Renard semblaient maîtriser leur sujet dès les premières minutes et ce coup franc tiré depuis l’entrée de la surface de réparation que Fabrice Ondoua captait en deux temps. Avec une attaque remuante constituée de ses stars Gervinho, Kalou et les accélération d’Aurier sur les côtés, les camerounais ont eu besoin d’une maîtrise défensive pour garder leur cage inviolée en première mi-temps. Mais, l’attaque des tricolores n’est pas pour autant restée muette. Salli Edgard, très remuant sur les côtés et Clinton N’jie ont plusieurs fois eu l’occasion d’inquiéter la défense ivoirienne.

Carton rouge Injuste

En deuxième période, l’équipe du Cameroun est revenu diminué défensivement après la sortie de Nicolas Nkoulou, blessé et remplacée par Gérôme Guihota. Elle le sera davantage avec l’expulsion « injuste » de Stéphane Mbia (57e) qui, après avoir arraché une balle dans les pieds de Gervinho qui filait droit dans les buts se voit adresser un rouge direct. A ce moment là, il fallait un réaménagement tactique avec le repositionnement de Raoul Loe en défense centrale.

Cela a bien failli profiter à Gervinho qui, négligé par le défenseur camerounais a failli trouver la faille dans un cafouillage à la 70ème minute. Les joueurs camerounais ont su, par la suite faire preuve de solidarité. Salli Edgard, Aboubakar Vincent (qui repousse de la tête sur la ligne un coup franc de Yaya Toure alors qu’Ondoua était déjà battu 59e) ou N’jie (avant sa sortie à la 65ème minute) sont souvent venus prêter main forte à leur coéquipiers de la défense.

En manque de solution, les ivoiriens ont du se recroqueviller en défense pour chercher à se contenter du match nul. Mais cela a failli leur coûter cher avec une frappe dangereuse de Vincent Aboubakar dans les toutes dernières minutes du temps réglementaire. Une occasion qui a assagi les ivoiriens qui ont évité de prendre de risque dans le temps additionnel, se contentant de petites passes dans leur moitié de terrain. Une scène insolite qui en valait sûrement la peine pour ne pas décevoir par une élimination, un public venu très nombreux, surtout que du côté de Lubumbashi, le concurrent congolais (RDC) prenait le dessus sur la Sierra Leone (3-1).

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Tirage CAN 2015: Côte d’Ivoire, Guinée et Mali au menu des lions indomptables - Lion Indomptable

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top