Non classé

Affaire Sagnol; manipulations et récupérations au profit des même

willy sagnol lions indomptables du cameroun

A qui profite l’affaire Willy Sagnol?

A quand la fin d’une polémique lancée par un tristement inculte entraîneur de « pied-balle » qui a du mal à comprendre ses propres assertions et  encore moins les règles nébuleuses de l’appareil politico-médiatique français.

Rappelons la déclaration de Willy Sagnol

«l’avantage du joueur typique africain, c’est qu’il n’est pas cher quand on le prend, c’est un joueur qui est prêt au combat généralement, qu’on peut qualifier de puissant sur un terrain. le foot c’est aussi de la technique, de l’intelligence, de la discipline, il faut de tout. Des Nordiques aussi. C’est bien les Nordiques, ils ont une bonne mentalité»

Willy Sagnol est-il raciste?

Si le terme racisme peut faire l’objet de discussions sans fin, on s’accorde sociologiquement à le définir comme une tendance à expliquer les différences culturelles par la nature innée. De ce fait, un individu serait intelligent et discipliné parce qu’originaire du nord, et moins intelligent tout simplement parce qu’Africain.

Un « racisme de l’intelligence », dirait Pierre Bourdieu; un racisme de classe dominante qui a pour but de maintenir ses avantages, de garder le contrôle supérieur. Selon Weber ce racisme de petit bourgeois, est une justification de l’ordre social qu’il domine. Il est ce qui fait que les dominants se sentent d’une essence supérieure. Willy Sagnol, s’il n’est peut-être pas raciste, (accordons lui ce bénéfice); a bien tenu des propos racistes.

Des indices de puanteur: SOS racisme et Pierre Berger s’en mêlent!

Quand on apprend qu’une tribune a été signée par quarante « personnalités » à l’instar de Pierre Berger à l’initiative de Dominique Sopo, président de SOS racisme qui par ailleurs porte officiellement plainte contre Willy Sagnol; on a le devoir de faire un pas en arrière. Tenter de comprendre dans quelle chute cette association désormais démasquée et connue pour ses manipulations politiques de haut vol, voudrait nous entraîner. Une association qui organise le racisme et l’antiracisme en France, se nourrit, vit du racisme et de la pleurniche au rythme des intérêts politiques et au service du choc des civilisations depuis 30 ans.

Comment se positionner en tant qu’Africain?

Face à cette horde de manipulateurs et de récupérateurs qui se lèchent les babines à  chaque fois que des citoyens s’affrontent au nom de l’anti-racisme, quelle attitude adopter en tant qu’africain?

Comprendre que Willy Sagnol, n’est ni une référence en matière de football, encore moins un modèle de production de pensé. Dénoncer ses propos reste certes une démarche naturelle et instinctive pour le mieux vivre ensemble; cependant, quel intérêt de demander et d’exiger des excuses à une personne qui ne représente qu’elle même, si ce n’est de valider l’ordre implicite que révèlent ses déclarations, à savoir qu’il y a une classe de maîtres dominateurs à laquelle il appartient, et une classe inférieure qui hélas, a peu de chance de s’élever face à l’obstacle de la nature, de l’inné.

L’Africain devrait prendre ses problèmes à bras le corps, se disqualifier de la compétition des pleurnichards; sortir de la bataille des symboles qui n’est qu’une illusion qui cache des défaites systématiques sur le terrain du concret.

Willy Sagnol n’a pas dit que des âneries, « l’Africain n’est pas cher! » qui devrait lui donner de la valeur si ce ne sont les africains eux même? Qu’attendent les instances de gestion du football africain pour mettre en place avec les fédérations nationales des systèmes de valorisation, tant dans l’encadrement des jeunes que dans le merchandising? à quand une fédération africaine d’agents de joueurs? Et pourquoi pas une association de joueurs africains? Jusque quand les revendications ou les combats d’africains continueront d’être portés par d’autres? Que représente SOS racisme et au nom de qui porte t-elle plainte contre willy Sagnol?

S’imaginer une seconde qu’une condamnation de Willy Sagnol changerait quoique ce soit à la situation du joueur africain, à la  perception et à la place que les dirigeants européens accordent à celui ci, aurait autant de sens qu’imaginer Pierre Berger ou Sepp Blatter mettre les godasses de Samuel Eto’o pour espérer inscrire 130 buts avec le Fc Barcelone.

Malheureusement, Dominique Sopo et SOS racisme, dans leurs élans pervers et hautement intéressés,  induisent en leurre, de belles personnalités bien naïves comme les membres du groupe kassav qui entrainent avec eux des gens de bonne volonté pour que l’arnaque ne s’arrête jamais!

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top