can 2015

Can 2015; Cameroun-Côte d’Ivoire: Une correction

En match comptant pour la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2015

Avec six points en deux matches, Finke et ses joueurs ont pris une belle option pour la qualification

En match comptant pour la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2015, les Lions Indomptables « New Look » ont été sans pitié pour les éléphants de la Côte d’Ivoire battus 1 but contre 4 au Stade Ahmadou Ahidjo.

Dans les dix dernières minutes de la partie, l’agacement de Hervé Renard, sélectionneur des Eléphants de Côte d’Ivoire en disait long sur les souffrances de ses poulains face à la jeune équipe du Cameroun. Yaya Touré et ses coéquipiers tentaient d’élaborer le jeu mais n’avaient aucune réussite face à un bloc dynamique et volontaire du Cameroun. Au contraire, c’est encore la bande à Stéphane Mbia qui malgré l’avance abyssale au score (4-1) continuait de se créer les meilleures occasions dans la partie. En témoignent un tir de Kwekeu, sur l’angle du poteau (88e) et une balle de Salli Edgard contrée in extremis par un défenseur ivoirien (90+2).

Entre temps, Njie Clinton, recevait un standing ovation à sa sortie à la 82ème minute. Hommage amplement mérité tant il aura fini de convaincre les fans des lions indomptables  grâce à son doublé, peut-être historique (15e et 77e). Après un premier but inscrit face à la RDC lors de la première journée, il peaufine plutôt bien son intégration. Autre héro de la soirée, Vincent Aboubakar, lui aussi auteur de deux buts plus une passe décisive. Enfin titulaire incontesté, il prouve sur le terrain qu’il a retrouvé de la confiance et montre la voie aux plus jeunes qui symbolisent la révolution version Volker Finke.

ions indomptables cameroun cote d 'ivoir

Démonstration 

Stéphane Mbia et ses coéquipiers ne se sont pas laissés impressionner par l’équipe ivoirienne, légèrement dominatrice à l’entame de la partie à l’image d’une percée de Gervinho qui aurait pu faire mouche, n’eut été une intervention in extremis de Georges Constant Mandjeck (8e). Les lions mis en difficulté ont tout de même gardé leur sang froid et ont pris le temps de progresser jusqu’à une frappe de Benjamin Moukandjo, oublié dans la défense ivoirienne mais qui passe à quelques centimètres du cadre (13e). Par cette occasion, les ivoiriens ont très vite révélé leurs tares sur le plan défensif et les lions ont plutôt bien réussi à l’exploiter. Servi à la limite du hors jeu par Benjamin Moukandjo, Clinton Njie, plutôt discret depuis le début de la partie bat de vitesse la défense ivoirienne avant de prendre Barry Copa à contre-pied (15e). Déjà buteur face à la RDC à Lubumbashi samedi,  Il a même cru au doublé lorsqu’un but lui a été refusé pour position de hors-jeu (18e).

Menés au score, les ivoiriens  devenaient de plus en plus entreprenants. Serges Aurier profitait d’une perte de balle de Njie sur le côté gauche pour adresser un centre  dangereux dans la surface camerounaise. Ebogo repoussait le ballon dans les pieds de Yaya Toure qui n’avait qu’à renvoyer la balle au fonds des filets. 1 but partout, il fallait tout recommencer. Même si les ivoiriens semblaient progressivement prendre le dessus sur les camerounais, Choupo Moting, sur un de ses rares ballons allait délivrer une passe lumineuse pour le deuxième but des lions signé Aboubakar (38e). Les lions menaient 2-1 à la pause.

La sortie prématurée de Choupo Monting à la 53ème minutes, remplacé par Kwekeu, a donné un peu de frayeur aux supporters. Une inquiétude très vite dissipée par le troisième but camerounais ou plus exactement, le doublé de Vincent Aboubakar (54e). Héritant d’une balle à l’entrée de la surface de réparation, il foudroyait le gardien ivoirien d’un tir parfait. Avant de délivrer à Clinton Njie, une passe astucieuse qui lui permettait aussi de doubler, d’une reprise limpide (77e). les ivoiriens eux, avaient du mal à exister malgré quelques percées dangereuses de Yaya Toure et Gervihno généralement vite maitrisées par Mbia et ses coéquipiers de la défense. Ebogo, le gardien camerounais n’a été mis à contribution qu’à deux reprises. Sur un coup franck de Yaya Toure (83e) et une frappe de Bony (90+1). Pendant que Kwekeu (88e) et Salli (90+2) ont chacun manqué l’occasion d’offrir un cinquième but aux lions indomptables.

Avec six points en deux matches, Finke et ses joueurs ont pris une belle option pour la qualification. Les ivoiriens eux, ont encore quatre matches pour se réorganiser.

Bravo les lions!

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top