CM 2014

Comme Romario, « les dirigeants du football camerounais devraient-ils tous aller en prison »?

Quel sort réserver aux dirigeants camerounais?

Quel sort réserver aux dirigeants camerounais?

Voici une réaction qui va certainement interpeller de nombreux camerounais.

 «Notre football se détériore depuis des années, il est sucé par des dirigeants qui ne savent même pas jongler avec le ballon. Ils restent dans leur tribune de luxe dans les stades en trinquant aux millions qui entrent sur leur compte bancaire!». 

L’humiliation de la sélection brésilienne par l’Allemagne (1 – 7) en demi-finale de la coupe du monde 2014 a sonné dans l’univers du football international comme un coup de massue. Jamais la seleçao n’avait enregistré pareille déculottée à ce niveau de la compétition. D’où les virulentes réactions observées à travers le pays. Le champion du monde 1994 et actuel député socialiste de la ville de Rio, Romario n’est pas resté muet. Il a exprimé son mécontentement sur les réseaux sociaux. Pour l’ancien joueur, les dirigeants de la Fédération brésilienne de football doivent tous être incarcérés.  Il fait ainsi allusion à  José Maria Marin, le président de la Confédération brésilienne de football et son vice, Marco Polo del Nero.

Au regard de la prestation chaotique et humiliante des Lions Indomptables depuis les deux dernières phase finale de coupe du monde (2010 et 2014), on s’interroge sur le sort que l’ancien buteur du FC Barcelone aurait réservé aux responsables de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) et les fonctionnaires du ministère des sports, tous jugés en partie responsable des contre-performances de l’équipe nationale de football du Cameroun. Surtout que le natif de Rio de Janeiro pense, que cette débâcle ne saurait être imputée aux joueurs.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top